- PUBLICITÉ -
Le Choco‑Vin permet de récolter 35 000 $

Voici les membres du comité organisateur qui ont permis la réalisation de l’édition 2015 du Choco-Vin du Club Kiwanis Saint-Eustache.

Le Choco‑Vin permet de récolter 35 000 $

Club Kiwanis Saint-Eustache

La troisième édition du Choco-Vin du Club Kiwanis Saint-Eustache, qui s’est tenue le vendredi 6 février dernier, a permis d’amasser la somme de 35 000 $, soit 8 000 $ de plus que les 27 000 $ de l’édition de l’an dernier.

Des bénéfices de cette soirée, qui se déroulait à la Salle de réception de la Famille Constantin, 25 000 $ seront redistribués à des organismes et un montant de 10 000 $ sera remis à la Maison de soins palliatifs de Saint-Eustache comme l’avait souhaité le président d’honneur de l’événement Yves Rousseau, président de Ventilex.

«Les résultats de la soirée sont au-delà de mes espérances et je suis très heureux de la participation des gens. En plus, le repas était exceptionnel. Tout le monde à qui j’en ai parlé se disait satisfait de l’événement», a souligné M. Rousseau, qui n’avait pas fait le choix de sa cause par le fruit du hasard. «Cette cause me tient à cœur parce que ma mère est décédée du cancer du sein il y a déjà 12 ans. Comme j’ai pu le constater lors des visites que j’ai effectuées à son chevet en milieu hospitalier, le lieu ne permettait pas l’intimité recherchée pour la circonstance», avait-il déjà déclaré lors de l’annonce de la tenue du Choco-Vin en novembre dernier. De son côté, la présidente du Club Kiwanis Saint-Eustache, Chantal Normand, a tenu à remercier ceux qui ont fait de cette soirée un succès.

«Merci au comité organisateur et aux gens présents. Je vous dis à l’an prochain», a-t-elle lancé aux convives.

Soirée peu commune

Sous la supervision de Frédéric Baillargeon, chef cuisinier du restaurant L’impressionniste, Nicolas Comtois, de la pâtisserie-chocolaterie Aux Délices de la Place, et de Patrick Blondin, animateur et sommelier bien connu, la soirée proposait à ses invités une table de cinq services, comportant chacun un mets et du chocolat jumelés à un vin de sélection.

Le président du comité organisateur, Michel Constantin, a tenu à souligner leur travail et celui de ses membres. «C’est la collaboration de tous qui fait qu’on se démarque, qu’on crée l’ambiance et que l’on peut proposer un menu de prestige. Côté cuisine, je dois dire que depuis 2012, Michaël (Constantin) aime beaucoup travailler avec Frédéric Baillargeon pour cet événement», a‑t‑il confié.

Selon Michel Constantin, les propositions du dégustateur Gérald Pepin, toujours avide de nouveautés, et la touche du sommelier Patrick Blondin sur le plan des épices, afin d’assurer un bon mariage vins-mets, y sont aussi pour quelque chose. Un encan silencieux, un autre crié, ainsi que le son de l’orchestre de Réal Trépanier complétaient le portrait de cette activité-bénéfice.

Le Club Kiwanis

Depuis une quarantaine d’années, le Club Kiwanis Saint-Eustache alloue des fonds à plusieurs organismes communautaires de la région afin de répondre à une partie de leurs besoins. L’an dernier, l’organisme a recueilli plus de 60 000 $ à travers ses différentes activités.

«Cette année, avec le Choco-Vin, nous remettrons 10 000 $ à Sercan, mais le reste ira à d’autres organismes. Nous aurons donc plusieurs remises à faire dans les prochaines semaines», a indiqué la présidente Chantal Normand.

«Ce sont des soirées comme le Choco-Vin, le Tournoi annuel de golf et la Soirée poker qui nous permettent d’allouer ces sommes à la communauté. Et à chaque événement, c’est le président d’honneur qui choisit sa cause comme l’a fait Yves Rousseau avec la Maison de soins palliatifs de Saint-Eustache», a conclu Michel Constantin.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top