- PUBLICITÉ -
Le Centre thérapeutique Équi-Sens annonce son spectacle-bénéfice

(Photo Michel Chartrand) - Posant parmi les membres du groupe Third Place et leur gérant, Serge Gilbert, nous reconnaissons Chantal Soucy, fondatrice et directrice du centre Équi-Sens, Johanne Scott, conseillère en emploi au Centre jeunesse-emploi de Mirabel, et Jean-Pierre Leboeuf, directeur de la Société Autisme Laurentides et président d’honneur de la soirée.

Le Centre thérapeutique Équi-Sens annonce son spectacle-bénéfice

Pour le samedi 26 septembre, à Saint-Jérôme

Après une pause de quelques mois, le temps de se relocaliser – l’organisme étant auparavant situé à Sainte-Anne-des-Plaines – le Centre thérapeutique Équi-Sens est de nouveau en opération, locataire cette fois du Centre équestre Sainte-Marie, situé au 20292, rue Charles, à Mirabel.

«En raison du déménagement, nous avons été forcés d’arrêter nos activités durant environ six mois. Mais là, Équi-Sens reprend vie et nous sommes très heureux d’annoncer la tenue prochaine de notre spectacle-bénéfice», se réjouit la fondatrice et directrice des lieux, Chantal Soucy.

Un spectacle-bénéfice qui mettra en vedette François Babin, ex-académicien, ainsi que les groupes Umany et Third Place. «François Babin et les deux groupes endossent la cause et comptent bien offrir un spectacle de qualité sur des airs connus et nouveaux au public de la région. Avec toute leur énergie et leur générosité, ces artistes sauront mieux que quiconque émouvoir, faire rire et faire bouger», croit Mme Soucy. Le spectacle aura lieu à la salle du pavillon Notre-Dame, située à Saint-Jérôme, le samedi 26 septembre prochain, à compter de 19 h. Billets en vente au coût de 20 $ l’unité au 450-434-7817 (25 $ à la porte, le soir même).

Le spectacle se déroulera également sous la présidence d’honneur de Jean-Pierre Leboeuf, directeur de la Société Autisme Laurentides. «Beaucoup de jeunes autistes fréquentent le centre Équi-Sens. Il est d’ailleurs prouvé que la zoothérapie est très bénéfique pour ces enfants», fait valoir M. Leboeuf.

Plusieurs projets

Fondé en 2005, le Centre thérapeutique Équi-Sens se révèle un programme de première ligne pour les familles. «L’équitation thérapeutique regroupe quatre segments: loisir, sport, éducation et thérapie», explique Mme Soucy. Les services offerts visent surtout les personnes atteintes d’un handicap cognitif, tels l’autisme, la trisomie ou la déficience intellectuelle. «Nous sommes également un point d’ancre pour les gens qui veulent briser l’isolement, sortir de leur chez-soi, rencontrer des gens et même faire du bénévolat», ajoute-t-elle.

Déterminée à se battre pour assurer la survie de son centre – l’organisme ne bénéficie d’aucune aide financière gouvernementale ou autre – Mme Soucy s’est associée au Carrefour jeunesse-emploi de Mirabel afin d’accueillir en stage des jeunes en formation pour devenir palefrenier. Un second projet, cette fois avec l’organisme Mesures alternatives des Basses-Laurentides est également en développement. À terme, il permettra au centre d’accueillir des jeunes ayant des heures communautaires à compléter. «Nous travaillons aussi avec des centres de réadaptation de la région, des médecins, des ergothérapeutes, des travailleurs de rue, et des tables de concertation», termine-t-elle. Actuellement, une trentaine d’enfants bénéficient des services offerts par Équi-Sens.

Vous pouvez joindre le centre Équi-Sens en composant le 450-434-7817 ou par courriel à info@equi-sens.org.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top