- PUBLICITÉ -

L’ACJ dispose maintenant de 27 places d’hébergement

Cinq places supplémentaires

La directrice générale, Marie-Claude Renaud, a profité de la présence de nombreux jeunes et des intervenants du milieu dans le cadre des activités du 20e anniversaire de l’ACJ pour annoncer cinq nouvelles places d’hébergement qui s’ajoutent aux 22 déjà fonctionnelles, ainsi que le lancement d’un nouveau site Internet pour promouvoir l’organisme.

«Je suis heureuse d’annoncer l’ajout de cinq nouvelles places d’hébergement, dont trois aux appartements supervisés Le Transit et deux autres au Service de répit, ce qui portera la capacité totale de nos ressources à 27», a indiqué avec satisfaction Marie-Claude Renaud.

Cette augmentation de places pour répondre à des besoins sans cesse croissants est rendue possible notamment grâce à un soutien financier de 20 000 $ de la Ville de Saint-Eustache, de 10 000 $ de la Fondation des Oeuvres du Cardinal Léger et en majeure partie à l’obtention d’une subvention du gouvernement fédéral de l’ordre de 511 051 $ provenant du programme Initiative de partenariat de lutte à l’itinérance (IPLI).

Ce même programme assurera également le maintien du Centre de jour. Cette dernière ressource a été implantée à l’automne 2007 afin de desservir les itinérants de tous les âges se trouvant sur le territoire régional. Depuis son ouverture, le Centre de jour a reçu pas moins de 163 individus.

Orientée d’abord vers l’autonomie des jeunes, la mission de l’ACJ consiste à leur offrir des services d’hébergement temporaire (nuit et jour) et de dépannage de jour. Caractérisés par leur accessibilité à la communauté, les services de l’ACJ répondent aux besoins individuels des jeunes hébergés et des usagers en tenant compte de la réalité propre de chacun d’eux. C’est pourquoi les valeurs humaines sont au cœur de l’intervention dans toutes les ressources et que l’accompagnement des jeunes est véritablement personnalisé.

Ayant toutes élu domicile sur le territoire eustachois, les cinq ressources de l’ACJ sont des organisations distinctes et répondent encore aujourd’hui à des besoins spécifiques. La maison d’hébergement Accueil communautaire jeunesse, créée en 1988, offre des places mixtes aux jeunes de 12 à 25 ans. Dès 1991, les appartements supervisés Le Transit permettent aux jeunes de 17 à 25 ans d’apprivoiser leur autonomie. Depuis 1995, Le Préfixe des Basses-Laurentides accueille des jeunes de 12 à 17 ans. Le Service de répit pour offrir un hébergement de nuit aux jeunes adultes de 18 à 30 ans a été instauré en 2002. Finalement, le Centre de jour, créé en 2007, offre un service de dépannage aux itinérants.

L’ACJ a également décidé de célébrer ses 20 ans en procédant au lancement d’un site Internet qui sera accessible au cours des prochains jours, si ce n’est déjà fait. Il sera possible pour les internautes de le visiter à l’adresse suivante: [www.acjbl.org/joomla/]. Cette visibilité permettra de promouvoir, auprès des jeunes et des familles, les services et l’accompagnement disponibles au sein de ce lieu fécond en relations humaines, où l’on transmet de l’espoir aux jeunes et à leurs proches.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top