- PUBLICITÉ -
La troisième édition du Cabaret Show à la vie

LA CONCORDE, no 49, mercredi 9 septembre 2009, 32 pages

La troisième édition du Cabaret Show à la vie

Le samedi 19 septembre

Afin de sensibiliser la population au phénomène du suicide, aux moyens pour le prévenir et amasser des fonds pour le financement du Centre de prévention du suicide Le Faubourg, la troisième édition du Cabaret Show à la vie présente des artistes de la relève au Centre d’art La petite église.

Plus de 200 personnes sont attendues à cette soirée-bénéfice présentée par les Productions Jonathan Rail, le samedi 19 septembre, qui mettra en vedette de jeunes artistes de la région, soit Stef Parent, Les Bartoks et David Goudreault.

L’idée de ce spectacle émane du producteur Jonathan Rail. Il s’est adressé au député de Deux-Montagnes, Benoît Charette, afin d’appuyer financièrement son projet. «M. Rail s’investit, a mentionné le député, pour une troisième année pour la cause du suicide depuis qu’un proche ami s’est enlevé la vie. Le suicide chez les jeunes est une triste réalité et nous avons la chance d’avoir une ressource dans notre région. Je suis heureux d’aider cette cause tout en permettant à des artistes de la relève de se faire connaître.»

De son côté, Jonathan Rail a déclaré: «Lors de la première année, nous avions récolté 2 000 $, et l’an passé 2 500 $. Cette année, nous visons 3 000 $. De plus, nos spectateurs auront la chance de gagner un voyage à New York, une gracieuseté de Voyage Vasco Saint-Eustache.»

Présent avec ses musiciens, Stef Parent est heureux de faire partie du spectacle. «Nous avons un style de chansons et de musique qui marie le folk avec le rock’n roll. Nous avons fait un album l’an dernier qui s’appelle La 5e saison. Nous en préparons un deuxième», a indiqué le leader du groupe, dont on peut en savoir plus en visitant le site
[www.myspace.com/stephaneparent].

Outre le député Charette et Voyage Vasco, d’autres partenaires s’impliquent tels que le Groupe JCL, qui offre des espaces publicitaires gratuits dans ses journaux, la Ville de Saint-Eustache qui prête sans frais la salle de spectacle et les services de ses techniciens, tandis que le producteur Jonathan Rail ne prend aucun cachet.

Le Québec est l’un des chefs de file mondiaux en ce qui a trait au taux de mortalité par suicide. Que ce soit pour cause de stress, de problèmes familiaux, relationnels, d’argent ou autres, aucun de ces aspects ne vaut la perte d’une vie humaine.

Chaque année, le nombre de suicides au Québec représente l’écrasement de cinq Boeing 747 ou encore de 30 autobus tombant dans un ravin. Dans les Laurentides, entre 2000 et 2007, il y a eu en moyenne 83 suicides par année, dont 79 % sont commis par des hommes. Il y aurait jusqu’à 100 tentatives de suicide par semaine dans notre région.

Le Centre de prévention du suicide Le Faubourg est localisé à Saint-Jérôme. «Nous sommes, a indiqué la représentante de l’organisme, Lucie Charbonneau, au service de la population depuis 1993. La demande est sans cesse grandissante dans les Laurentides. Par l’intervention téléphonique, nos intervenants qualifiés sont au service des personnes en détresse, pour celles qui ont besoin d’une intervention d’urgence suite à un suicide ou encore pour soutenir les personnes qui vivent un deuil par suicide.»

Les billets au coût de 15 $ sont en vente auprès de Jonathan Rail au 514-703-2650, chez Voyage Vasco au 450-974-0505 ou au bureau du député Benoit Charette au 450-623-4963.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top