- PUBLICITÉ -
La péquiste Denise Beaudoin amorce la campagne avec «détermination et énergie»

Denise Beaudoin, candidate du Parti québécois dans Mirabel.

La péquiste Denise Beaudoin amorce la campagne avec «détermination et énergie»

Dans Mirabel

Battue à l’élection de mars 2007 par 3 350 voix face à l’adéquiste François Desrochers, l’ex-députée péquiste de la circonscription électorale de Mirabel, Denise Beaudoin, a bien l’intention de reprendre sa revanche, elle qui amorce la campagne électorale avec «une détermination et une énergie renouvelée».

Choisie candidate officielle du Parti québécois au mois de juin dernier, Mme Beaudoin, première députée à être élue dans l’histoire de la circonscription électorale de Mirabel en 2003, entend, a-t-elle mentionné dans un communiqué de presse «défendre avec vigueur, à titre de députée, les intérêts de la population». Celle qui dit revenir en force ajoute, en outre, être «heureuse de pouvoir renouer étroitement avec les gens, les écouter et s’engager auprès d’eux à donner le meilleur d’elle-même au profit de l’ensemble de la circonscription de Mirabel qui a besoin de quelqu’un qui en comprenne réellement les défis et qui s’attache à les relever avec créativité et harmonie.»

Déjà, Mme Beaudoin, une avocate de formation née à Lachute en 1949, a ciblé quelques enjeux importants pour sa circonscription, en particulier ceux ayant trait à l’environnement. Aussi, l’ancienne députée compte porter une attention toute particulière au développement économique, un dossier qu’elle considère majeur. Pendant son mandat précédent, elle a d’ailleurs, rappelle-t-elle, siégé à titre de membre de la Commission des finances publiques avec son collègue François Legault, porte-parole péquiste en matière de finances et de développement économique.

Celle qui a agi comme porte-parole officielle en matière de régimes de rentes et de retraite pendant son premier mandat compte donc, en guise de conclusion, profiter de la présente campagne électorale pour proposer aux citoyens de la circonscription électorale de Mirabel «une expérience, une vision et une profonde volonté de contribuer, à titre de prochaine députée, à l’essor de cette circonscription».

Rappelons que la circonscription électorale de Mirabel regroupe les municipalités de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Saint-Joseph-du-Lac, Pointe-Calumet, Oka, Saint-Placide et Mirabel, ainsi que le territoire mohawk de Kanesatake.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top