- PUBLICITÉ -
La Fête des neiges de Saint-Eustache a attiré son nombre de festivaliers

(Photo Yves Déry) - Les promenades en carriole dans le Vieux-Saint-Eustache sont toujours très courues. D’autant plus qu’un guide-interprète raconte la vie d’autrefois du quartier historique.

La Fête des neiges de Saint-Eustache a attiré son nombre de festivaliers

Les 30 et 31 janvier dernier

Il avait plu, tout avait glacé, mais la Fête des neiges de Saint-Eustache a eu lieu et a attiré son nombre de festivaliers les 30 et 31 janvier dernier.

Davantage de familles ont profité des nombreuses activités gratuites organisées principalement dans le Vieux-Saint-Eustache, le dimanche 31 janvier dernier, comparativement à la veille. C’était d’ailleurs la journée des mascottes, une occasion de donner des câlins et une excuse pour se réchauffer!
«La température a refroidi les ardeurs de certains», convient Sébastien Demers, porte-parole de la Ville de Saint-Eustache. Des braves ont tout de même affronté le temps froid du samedi pour s’amuser et boire du bon chocolat chaud. Quelque 3 000 tasses de cette boisson sucrée et réconfortante ont été distribuées au cours du week-end. Le chocolat chaud était offert gratuitement, notamment à l’intérieur d’un chapiteau chauffé nommé l’Igloo des saveurs, une nouveauté pour cette quatrième Fête des neiges.
À l’intérieur de celui-ci, on pouvait casser la croûte au chaud. «C’est très apprécié des gens. C’est sûr qu’on va revenir avec l’Igloo l’année prochaine. La halte-poupon est aménagée depuis l’an passé et c’est très apprécié également des familles avec jeunes enfants», affirme-t-il.

Mais quoi de mieux que de bouger pour se réchauffer? Les animateurs de Cardio plein air ont dirigé un entraînement dynamique pour tous. Les enfants pouvaient s’amuser à suivre le parcours à obstacles et à sauter dans les jeux gonflables disposés à l’arrière de la Maison de la culture et du patrimoine.

Certains ont chaussé leurs bas de laine pour donner quelques coups de patin sur l’anneau de glace dans les jardins du manoir Globensky ou sur le sentier Bernard-Besner situé sur la rivière des Mille Îles. Avec la pluie des jours précédents et le froid qui a suivi, la glace était belle et brillante, reflétant sous le soleil radieux.

Malgré tout, les conditions de glisse au mont Saint-Eustache étaient dangereuses. C’est pourquoi le comité organisateur a opté pour la fermeture du site, indique le porte-parole de la Ville de Saint-Eustache. L’animation et le chocolat chaud qui devait y être servi ont donc été déplacés près du sentier Bernard-Besner. La Soirée aux flambeaux a également été annulée en raison de l’accumulation de neige insuffisante, mais elle a été reportée au samedi 20 février prochain.

Une autre façon de prendre une pause, c’était d’aller s’arrêter à la halte du moulin Légaré pour déguster une galette de sarrasin fraîchement préparée avec mélasse ou sirop d’érable avant ou après une visite commentée du moulin Légaré lui-même.

Parmi les autres activités, il était possible d’entreprendre une promenade en carriole dans le Vieux-Saint-Eustache, avec un guide-interprète racontant la vie d’autrefois du quartier historique.

Tout au long de la rue Saint-Eustache, des sculpteurs de l’Association des sculpteurs de Saint-Eustache ont fait montre de leur talent. Il était possible de les voir à pied d’œuvre un peu partout, scie à chaîne ou hache à la main. Une promenade ces jours-ci vous permettra de constater la virtuosité des gens de chez nous.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top