- PUBLICITÉ -
La famille de Jean-Guy Mathers est reconnue comme grand associé du frère André

Ce certificat officiel confirme que M. Jean-Guy Mathers et sa famille ont remis un don important les élevant au rang de grand associé du frère André.

La famille de Jean-Guy Mathers est reconnue comme grand associé du frère André

Depuis 1957

Grand associé du frère André avec sa famille, M. Jean-Guy Mathers, président fondateur du Groupe Mathers, s’est réjoui de l’annonce de la canonisation du frère André, le 17 octobre prochain, par le pape Benoît XVI.

Dès les premières heures de la structuration des donateurs en 1957, M. Mathers et sa famille ont remis un don important. M. Mathers a trouvé que Rome nommera saint le frère André peu d’années après sa mort. «On l’a nommé saint rapidement parce que cela est évident. À sa mort en 1937, un million de personnes ont défilé devant le cercueil. J’avais 12 ans et je m’en souviens encore: c’était juste avant que j’entre au séminaire des Rédemptorists de Sainte-Anne-de-Beaupré pour débuter mon cours classique», a rappelé M. Mathers.

M. Mathers a poursuivi en parlant de nombreuses guérisons du frère André pendant sa vie. La guérison d’une personne souffrant du cancer en phase terminale lui a permis d’être déclaré bienheureux. Depuis plus de 60 ans, l’Église catholique a examiné la vie exemplaire du frère André avant de devenir saint et d’être prié dans le monde entier. Selon M. Mathers, «c’est quelque chose qui a toujours eu mon admiration les saints et les martyrs qui, eux, n’avaient pas peur des lions». Le 17 octobre, le pape Benoît XVI fournira des renseignements sur le miracle qui déclarera le frère André saint de l’Église catholique.

Des fonds

Entouré de laïcs, le frère André a commencé à recueillir des fonds pour la petite chapelle ouverte en 1904, puis pour la crypte en 1917. En 1930, les murs de la basilique sont élevés. Mais la crise économique sévit en 1936. Comme on n’a plus d’argent, on ne peut construire le plafond, explique-t-on au frère André, rapporte le père Bernard Lacroix, c.s.c., et directeur des Associés du frère André.

Le frère André a alors répondu que l’Oratoire n’était pas son affaire, mais celle de saint Joseph. Le frère André a ajouté: «Voici ce qu’on va faire, on montera en procession avec la statue de saint Joseph. Il y verra et il se trouvera un toit.» Le 4 novembre 1936, on a transporté la statue de saint Joseph au milieu de la basilique à ciel ouvert. Le frère André est mort le 6 janvier 1937. Sa réputation de saint est telle que les fonds nécessaires arrivent et le toit est coulé en novembre 1937.

Depuis ce temps, chaque soir, une messe est célébrée pour tous les donateurs passés et présents de l’œuvre du frère André. En terminant l’entrevue, M. Mathers s’est dit très heureux d’être associé, ainsi que sa famille, à une telle réussite «du premier et très grand saint québécois».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top