- PUBLICITÉ -
<strong>Journée régionale pour la prévention de la violence conjugale et familiale</strong>

Parmi les participants de la journée, Janique Durand (La Mouvance, Centre de femmes), Chantal Vézina (la Maison d’accueil Le Mitan) et Normand Brulotte (Service de police de la Ville de Saint-Eustache).

Journée régionale pour la prévention de la violence conjugale et familiale

Chapeautée par La Mouvance, Centre de femmes

Pour la huitième édition de sa Journée régionale pour la prévention de la violence conjugale et familiale, La Mouvance, Centre de femmes, a eu l’idée de réunir, autour d’une même table, tous les membres de la Table de concertation sur la violence conjugale et familiale de la MRC de Deux-Montagnes.

«On voulait que les gens des divers organismes puissent prendre le temps de se parler et d’échanger sur leurs services et leur expertise», a expliqué Angèle Poulin, directrice de La Mouvance, Centre de femmes, organisme responsable de la tenue de l’évènement.

Table de concertation

Mise sur pied en 1986, la Table de concertation sur la violence conjugale et familiale a été initiée à l’époque par des policiers municipaux, en collaboration avec le CLSC Jean-Olivier-Chénier. Sa mission vise à susciter la concertation des organismes œuvrant auprès des personnes aux prises avec la violence conjugale, en développant une reconnaissance et un respect mutuels basés sur des objectifs communs, tout en favorisant le partenariat, la coopération et la complémentarité des services. Ultimement, on souhaite ainsi prévenir et même contrer la violence conjugale.

Aussi, mentionnons que dans une volonté d’encore mieux se concerter, les partenaires travaillent présentement à l’élaboration d’un document qui viendra préciser les rôles et les modalités de collaboration entre eux. On mise sur ce document pour, entre autres, consolider l’engagement des partenaires à la Table. Le document est attendu pour l’automne 2012.

Du nombre des partenaires qui siègent à la Table de concertation sur la violence conjugale et familiale de la MRC de Deux-Montagnes et qui étaient présents lors de cette Journée régionale, mentionnons l’organisme Accroc, le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) des Laurentides, le Centre jeunesse des Laurentides, le Centre de santé et services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes, la Citad’Elle de Lachute, le Directeur des poursuites criminelles et pénales, la Maison d’accueil Le Mitan, La Mouvance, Centre de femmes, Liber’Elles, Centre des femmes, la Police régionale de Deux-Montagnes et le Service de police de la Ville de Saint-Eustache.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top