- PUBLICITÉ -
Innoparc Albatros

Le président de Syscomax

Innoparc Albatros, à Saint-Eustache: Un premier terrain industriel est vendu

La Ville de Saint-Eustache a confirmé la vente d’un premier terrain industriel dans l’Innoparc Albatros. La transaction, conclue avec la compagnie Syscomax Immobilier pour un projet concernant la construction d’un nouveau bâtiment pour l’entreprise Pro‑Amino, a été annoncée publiquement au mois de décembre dernier, dans le cadre d‘une conférence de presse.

Le terrain, d’un peu plus de 14 323 mètres carrés, est situé dans le secteur de l’ancien champ de pratique du défunt Club de golf Deux-Montagnes, chemin de la Rivière Sud, en face de l’entreprise Bain Magique. La firme de construction Syscomax Immobilier, spécialisée dans la construction de bâtiments et d’équipements dans le secteur industriel, y érigera un bâtiment de 40 000 pieds carrés pour l’entreprise Pro‑Amino International, qui est déjà installée dans le parc industriel existant. Le montant de la transaction avec Syscomax s’élève à 423 230,53 $.

Depuis 1988, la compagnie développe des suppléments alimentaires, entre autres pour le domaine sportif et médical, contenant des ingrédients sans OGM, sans gluten et qui sont composés en grande partie d’ingrédients naturels. Pro‑Amino International vend principalement ses produits au Canada, aux États-Unis, en Europe et aux Émirats arabes.

Le président de Pro‑Amino, Jean Bourassa, a souligné que la création du nouveau parc arrivait à une période charnière pour son entreprise, qui doit emménager dans de nouveaux locaux pour poursuivre sa croissance. «Nous voulions rester dans le secteur, notamment parce que notre main-d’œuvre y est implantée et attachée, mais la rareté des terrains industriels à des prix compétitifs dans la région rendait le tout extrêmement difficile. L’Innoparc Albatros nous permet aujourd’hui de prendre de l’expansion et de développer notre entreprise comme nous le voulions, tout en assurant à nos employés une excellente qualité de vie», a‑t‑il dit.

En tout, l’entreprise de M. Bourrassa investira 5 M$ dans le projet pour l’achat du terrain, la construction du bâtiment et l’implantation de ses équipements. L’entreprise compte créer une dizaine d’emplois dans l’année à venir. On compte ouvrir les nouveaux locaux à l’automne 2015.

Le président de Syscomax, Sylvain Robitaille, a souligné les particularités du nouveau parc industriel eustachois. «La Ville de Saint-Eustache propose un parc d’affaires qui laisse beaucoup de place aux espaces verts et aux transports actifs, et offre aux employés la possibilité de résider tout près, dans le quartier résidentiel Albatros. Les entreprises qui s’installeront dans l’Innoparc seront de qualité, c’est exactement ce que nos clients recherchent», d’indiquer M. Robitaille, estimant que la Ville de Saint-Eustache a fait ses devoirs, relatant la concurrence, sur la Rive-Nord, que se livrent les différents parcs industriels.

Le maire Pierre Charron a dit espérer que cette transaction soit «une première annonce d’une longue série». «Nous sommes heureux d’accueillir Pro‑Amino, car c’est une entreprise modèle bien implantée chez nous dans un créneau d’avenir. C’est exactement ce que nous voulons pour notre parc d’affaires», a mentionné M. Charron qui a aussi souligné que le nouveau parc industriel situé sur les terrains de l’ancien Club de golf Deux-Montagnes voulait attirer des emplois de qualité.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top