- PUBLICITÉ -
«Il y aura des surprises le 8 décembre» — François Desrochers

(Photo Michel Chartrand) - Le député sortant dans Mirabel, François Desrochers, a profité de la dernière semaine de campagne électorale pour présenter ses engagements pour ses concitoyens.

«Il y aura des surprises le 8 décembre» — François Desrochers

Candidat adéquiste dans Mirabel

La confiance règne dans les rangs adéquistes dans Mirabel.

Pour son dernier point de presse hebdomadaire, François Desrochers a saisi l’occasion pour inviter les électeurs à aller voter massivement le 8 décembre. «Je pense que l’Action démocratique a prouvé qu’elle a des idées innovatrices pour le Québec», a estimé le député sortant.

Qui est l’adversaire de l’Action démocratique dans Mirabel? Selon M. Desrochers, malgré les sondages provinciaux, les deux seuls partis dans la lutte dans Mirabel sont le Parti québécois et l’Action démocratique du Québec. «Le Parti libéral n’est pas dans la lutte à Mirabel. On le sent sur le terrain. Les gens n’ont pas aimé l’attitude du gouvernement Charest», a expliqué le candidat adéquiste.
«Un gouvernement majoritaire, on a déjà connu cela avec les erreurs énormes de Jean Charest. Majoritaire, il ne serait plus obligé d’écouter la population», a déclaré M. Desrochers, je profite de l’occasion pour rappeler l’arrogance du premier mandat des libéraux en 2003.»

Interrogé concernant sa campagne électorale, le député sortant s’est dit satisfait de la campagne de son chef et des idées mises de l’avant par sa formation politique. «Il y aura des surprises le 8 décembre au soir. Ça va être une belle course jusqu’à la fin», estime-t-il.
«Avec la montée de l’Action démocratique, en 2007, il y a eu un brassage d’idées qui a eu lieu au Québec. Je pense que les gens au Québec aiment avoir trois partis à l’Assemblée nationale qui emmènent de nouvelles idées», estime M. Desrochers.

Au niveau de son bilan de campagne électorale, le député sortant s’est dit fier de l’ensemble des actions et idées qu’il a mis de l’avant. À moins de quelques jours du vote, le candidat adéquiste se réjouit également que le comté de Mirabel ait bénéficié d’une belle vitrine au niveau provincial. «Mirabel a été très visible pendant les élections», dit-il.

Sa priorité pour les électeurs de Mirabel: corriger le déséquilibre des ressources gouvernementales allouées à la région, et ce, particulièrement dans le domaine de la santé, de l’éducation et du transport en commun. Des engagements qui ont été présentés durant les semaines de la campagne électorale.
«L’Action démocratique du Québec est le seul parti visionnaire avec des idées innovatrices et modernes, à un tel point que les vieux partis volent ses idées en santé, en éducation, en transport et sur l’économie. L’ADQ est le seul parti de la famille avec une politique familiale adaptée directement à tous ses besoins», a-t-il conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top