- PUBLICITÉ -
Gros succès pour le mini‑rallye de Pâques

Les enfants se sont montrés très appliqués au moment de garnir leur pizza.

Gros succès pour le mini‑rallye de Pâques

Au profit de la Maison des jeunes d’Oka

Plus d’une centaine d’enfants ont participé, le samedi 12 avril dernier, au mini‑rallye de Pâques, activité destinée aux enfants de 4 à 12 ans et organisée chez quatre commerçants d’Oka au profit de la Maison des jeunes d’Oka.

«Certaines familles sont venues de Saint-Jérôme et même de Brossard. On a passé la barre des 100 participants. On a même dû refuser du monde», se réjouit Julie Pominville, de l’entreprise Julie&Cie, gestion d’événements, organisatrice de ce mini‑rallye de Pâques avec les quatre commerçants d’Oka.

C’est la chocolatière Mathilde Fays qui avait lancé l’idée de cet événement.Elle a ensuite approché Julie Pominville pour la concrétiser. «Nous avons mijoté l’idée avec d’autres commerçants de la municipalité et nous avons débouché sur ce concept», de poursuivre Mme Pominville.

Ainsi, chaque enfant, par petits groupes de huit ou neuf, était invité à participer à quatre ateliers, à la fois ludiques et créatifs, et de repartir chaque fois avec le fruit de son labeur. Il devait également répondre à un questionnaire. Bref, de quoi faire travailler les mains et la tête!

La première étape a conduit les participants à la Panière d’Alexie, boulangerie artisanale et pizzeria. Michelle David, installée à Oka depuis six ans, a demandé aux enfants de garnir la pizza sur une pâte préalablement préparée. Pepperoni, fromage et poivrons, chacun a agrémenté sa pizza selon ses goûts. «C’est plaisant de travailler avec les enfants. Ils écoutent bien», de dire Mme David.

À peine le temps d’engloutir la pizza, ils se sont retrouvés à la Chocolaterie Mathilde Fays. Objectif: décorer un œuf de Pâques à l’aide de chocolat liquide blanc et noir et de pâte d’amandes. Tablier enfilé, chaque enfant a rivalisé de créativité et d’application. «C’est incroyable de les voir si concentrés», se sont même étonnés les parents. De ces activités vont peut-être faire naître quelques vocations…

À quelques pas de là, Joëlle Guilbaut, de Traiteur Lokoise, a proposé, de son côté, aux jeunes participants de décorer un cupcake. Elle a animé le groupe avec une formidable aisance. «Avant d’être traiteur, je travaillais en garderie», a‑t‑elle révélé. Les enfants ont pu manier la poche à douille pour poser le glaçage, ajouter des poudres multicolores et des petits œufs. Le résultat était appétissant. «Je suis en phase de démarrage, cette manifestation est aussi un bon moyen pour nous faire connaître», de rajouter Joëlle.

La quatrième et dernière étape n’était pas gustative. Les enfants avaient rendez-vous à la Savonnerie Nhôa’s Eden pour fabriquer leur propre savon. Choix du colorant, de la fragrance, ajout de la glycérine, il n’y avait plus qu’à attendre que le tout refroidisse.

Au final, une activité très réussie qui a permis d’animer les rues d’Oka plongées sous un soleil printanier. «Ça fait plaisir de voir les enfants qui se promènent dans la rue. Ça amène de la vie dans le village», n’a pas manqué de mentionner Mathilde Fays. «Et puis grâce à cette activité, les familles entrent dans nos commerces. C’est important de nous faire connaître», a‑t‑elle ajouté.

Le succès de cette première édition encourage les organisateurs à renouveler l’expérience. «Ça va devenir un rendez-vous, c’est sûr», ont déjà annoncé les commerçants.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top