- PUBLICITÉ -
Gérer la décroissance

(Photo Michel Chartrand) - La présidente de la CSSMI, Paule Fortier.

Gérer la décroissance

Rapport annuel CSSMI

La direction générale de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles a déposé, lors de la dernière séance du Conseil des commissaires, son rapport annuel d’activité. À l’intérieur, on retrouve le bilan des actions phares ainsi que les principaux axes d’intervention.

«Sous le signe de la 3e année du plan stratégique, les cinq équipes de projet ont également poursuivi leurs activités. Les réalisations furent nombreuses et positives. Le travail de collaboration et la synergie qui en a découlé ont fait partie des belles surprises», peut-on lire en introduction du bilan annuel, sous la signature de la direction générale.
«Inspirée par le pilotage du changement en milieu scolaire, la Direction générale a exercé plus que jamais son leadership en élaborant un cadre de référence de la Communauté apprenante jumelé à un Plan d’action pour la réussite éducative et la persévérance de tous les élèves. En cohérence avec les nouvelles règles ministérielles, la CSSMI mise à la fois sur le développement des pratiques professionnelles et l’accompagnement rapproché pour faire de ce virage pédagogique un succès», poursuit-on.

Rappelons que la CSSMI accueille 36 158 élèves et étudiants à l’intérieur de ses 54 écoles primaires et 14 écoles secondaires. De ce nombre, plus de 24 500 élèves se prévalent du service de transport scolaire, dont 2 324 au préscolaire, 9 455 au primaire et 12 783 au secondaire. La CSSMI compte également 48 services de garde qui accueillent environ 8 200 élèves réguliers. Pour ce qui est de son personnel, la CSSMI possède 6 200 employés, toutes professions confondues.
«L’année 2008-2009, une année qui marquera l’histoire! Deux raisons principales motivent cette entrée en matière: l’adoption du projet de loi 88 et la persévérance scolaire», peut-on lire dans le rapport du conseil exécutif. Ainsi, dès les prochaines élections, les parents se verront accorder une place davantage importante au sein du Conseil des commissaires, avec l’ajout d’un troisième parent issu du Comité de parents. Un siège sera également réservé à un parent d’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. De plus, l’embauche d’un protecteur de l’élève, dès l’année 2009-2010, rendra plus formel le processus de gestion des plaintes.

Au chapitre du nombre d’élèves, il semble que la CSSMI, tout comme l’ensemble du réseau, subira une baisse de sa clientèle. En effet, un plateau de croissance a été observé en 2008, et devrait atteindre son plus bas résultat en 2010-2011. Une légère augmentation devrait être observée en 2011-2012 pour la clientèle du primaire. La décroissance de la clientèle du secondaire devrait se poursuivre sur l’ensemble du territoire de la CSSMI, jusqu’en 2016-2017. «Ces variations de la clientèle scolaire amènent différents changements quant à l’organisation scolaire entre les établissements. Au cours des dernières années, la CSSMI a dû transformer des écoles afin de s’adapter aux fluctuations de la clientèle», peut-on lire dans le document de présentation.

Pour ce qui est du rapport financier de l’année scolaire 2008-2009, déposé au Conseil des commissaires du 26 janvier 2010, la CSSMI présente un excédent des dépenses sur les revenus de l’ordre de 0,5 M$, lequel montant, combiné au redressement comptable découlant de la réforme, engendre un déficit accumulé de 40,9 M$ au 30 juin 2009. Il semble que n’eût été la réforme entièrement financée par le gouvernement du Québec, la CSSMI aurait présenté un surplus accumulé de l’ordre de 11 M$ au 30 juin 2009. «La CSSMI injecte des ressources afin de favoriser la réussite scolaire dans le cadre des nouvelles mesures prévues à son budget 2009-2010. Parmi celles-ci, on retrouve le lancement, dès 2009-2010, d’un plan d’action de 1,4 M$ pour la réussite éducative et la persévérance de tous les élèves de la CSSMI», peut-on lire dans le document de présentation du rapport annuel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top