- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Francis Pinet sollicite votre générosité

Jeune sportif éprouvé par le cancer

À pareille date l’an dernier, Francis Pinet s’adonnait au hockey avec intérêt. Fréquentant l’école Clair Matin en deuxième année, durant le congé des fêtes, il s’est alors mis à éprouver des maux de tête, des nausées et une fatigue chronique. Ses parents se rendent avec lui le 5 janvier, à l’hôpital Sainte-Justine.

Après une journée de tests, la très mauvaise nouvelle est annoncée. Francis souffre d’une tumeur maligne et agressive au cerveau. Deux jours après avoir célébré son huitième anniversaire de naissance, soit le 12 janvier, il subit une délicate intervention pour retirer cette substance non désirée.

Malgré son bon vouloir, l’éminent neurochirurgien, le docteur Mercier, n’est pas en mesure d’extraire tout le contenu qui est à risque pour la santé de son jeune patient. En mars, le jeune Eustachois commence donc une série de 31 traitements. Cela reprend en avril pour se poursuivre jusqu’à encore tout récemment. L’aîné d’une famille de trois enfants, les autres se prénommant Sabrina et Charles, Francis Pinet a, selon ses parents, une très bonne attitude dans les circonstances. «Je crois que le fait qu’il était plus mature que la plupart des enfants de son âge à l’annonce de sa situation précaire, l’a aidé à mieux composer avec son état. Pour l’aider à guérir, il se sent en confiance avec le personnel à l’hôpital à ses côtés et nourrit déjà plusieurs projets dans le futur», mentionne sa mère, Sophie Vinet.

Grâce notamment à l’argent recueilli par le biais de différentes activités pour la lutte contre le cancer, ses massages quotidiens auxquels il avait droit durant ses traitements, se sont avérés très précieux pour alléger ses peines et sa colère, durant les moments les plus pénibles.

Des nouvelles encourageantes

Même si ce n’est qu’à la fin novembre qu’on aura un diagnostic plus précis de l’efficacité des traitements qu’a reçus Francis, il semble que les premiers rapports préliminaires sont encourageants. D’ici quelques semaines, tout porte à croire qu’il pourra réintégrer l’école régulière, puis, retourner sur ses patins et jouer au tennis après avoir renforcé la musculature de ses membres inférieurs.

Par ailleurs, grâce au support de son ancien entraîneur au soccer, Wayne Lussier, deux activités s’organisent pour lui.

Tout d’abord, le 23 octobre, afin de souligner la fin de ses traitements, une fête lui sera organisée en compagnie de membres de sa parenté et amis.

Tandis que le jeudi 12 novembre, à 19 h 30, au Théâtre Marcellin-Champagnat du collège Laval, un spectacle-bénéfice aura lieu. La première partie sera assurée par le groupe des Chasseurs de menteurs. Premier Ciel, le seul groupe autorisé par Serge Fiori pour reprendre l’œuvre d’Harmonium, avec neuf musiciens sur scène, se chargera du spectacle principal. Des billets sont présentement disponibles au coût de 31,50 $ l’unité (frais de service en sus). Vous pouvez vous en procurer en contactant Wayne Lussier, au 514-972-0991.

Touché personnellement par le cancer, ayant perdu son épouse il y a de cela six ans, malgré un horaire chargé, Wayne Lussier n’a pas pu rester les bras croisés devant la situation de Francis. À la suite du spectacle, les profits seront remis conjointement à la famille de Francis Pinet et du Cyclo-défi contre le cancer.

Photo horizontale

En vous procurant des billets pour ce spectacle du 12 novembre ou en effectuant un don au Cyclo-défi [www.contrelecancer.ca], vous contribuerez à améliorer le sort de plusieurs enfants comme Francis Pinet, qui luttent contre cette maladie pernicieuse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top