- PUBLICITÉ -
Faciliter l’accès au Web chez les aînés

Certains des membres du comité informatique qui ont mené à bien ce projet de site Web du Cercle de fermières Saint-Augustin.

Faciliter l’accès au Web chez les aînés

Cercle de fermières Saint-Augustin

Le tout nouveau site Web du Cercle de fermières Saint-Augustin, que l’on peut visiter au [www.cfqstaugustin.com], est bien plus qu’un simple outil d’information. En fait, il vient aussi permettre à nombre d’aînés de tisser ou d’entretenir le lien avec leur monde, dans un environnement où le virtuel prend de plus en plus le pas sur les relations personnelles.

Lors d’une réunion courue qui avait lieu le jeudi 18 octobre dernier au Centre de l’Harmonie, une soixantaine de personnes s’étaient réunies pour le dévoilement de ce nouvel outil de communication, fruit d’un travail qui s’est étalé sur plus d’une année. Le comité informatique qui a rendu possible cette initiative est composé de Suzanne Riopelle, Lise Laplante, Réjeanne Brunet, Carole-Anne Leblanc et Francine Daigneault. Le site est une conception de Mario Lessard.

Ce nouveau site Web a été configuré de manière accessible. Inscrit sous la thématique Le passé conjugué au présent, le [www.cfqstaugustin.com] donne une foule de renseignements en lien avec la mission de l’organisme. On y trouve ainsi un bref historique du Cercle et un calendrier indiquant les activités qui sont à venir. En bas de pages, le site Web présente une série d’hyperliens qui mènent notamment à des informations sur les aînés, à d’autres sites Web du Cercle de fermières et à des idées-recettes. Certains projets humanitaires, comme la Fondation OLO, qui vient en aide aux femmes enceintes, la Fondation Mira (pour la formation de chiens d’aveugles) et l’ACWW (un programme d’emploi et formation à l’intention des femmes pauvres en Inde du Sud), sont accessibles directement via la page d’accueil.

N’eut été du programme Nouveaux Horizons pour les aînés de Service Canada, le Cercle de fermières Saint-Augustin n’aurait pu lancer cette initiative qui a plusieurs objectifs. Tout d’abord, le site favorisera l’accès à une mine de renseignements des membres et facilitera les échanges avec d’autres cercles de la province et organisations qui gravitent autour des membres. Le transfert de connaissances entre les membres en sera ainsi amélioré, de même que la diffusion d’informations. En utilisant ce moyen de communication, l’organisme espère aussi attirer les jeunes et favoriser l’émergence de la relève.

La mise sur pied du site Web est une réalisation en soi, encore fallait-il initier les membres aux technologies de l’information et des communications et leur fournir la possibilité de l’utiliser. Le projet a donc permis de fournir des outils de communication nécessaires aux membres, grâce à l’achat d’ordinateurs portables, d’imprimantes et de routeurs. «Il développera les compétences des membres quant à l’utilisation de l’ordinateur», a expliqué la présidente du Cercle de fermières Saint-Augustin, Lise Laplante.

Au moment du dévoilement du site Web, d’autres actions étaient à prévoir. Dans la foulée de la mise en ligne de ce site, les membres du comité voulaient mettre sur pied une série d’ateliers informatiques adaptés aux besoins des aînés. Question de bien profiter de toutes les opportunités qu’offre le Web, on a aussi l’intention de mettre à jour le site Internet de façon régulière.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top