- PUBLICITÉ -
Environnement et développement durable au menu de Vision Oka

Le chef de Vision Oka, Richard Lalonde, entouré des membres de son équipe en vue des élections municipales du dimanche 1er novembre prochain.

Environnement et développement durable au menu de Vision Oka

Élections municipales à Oka

Réduction des matériaux résiduels au site d’enfouissement, mise en place d’une politique de reboisement, attribution d’un nouvel arbre pour chaque nouvel arrivant, poursuite du réaménagement des berges municipales conformément à la politique des cours d’eau et des rives, voilà quelques-uns des engagements en matière d’environnement et de développement durable qu’entend réaliser l’équipe Vision Oka et son chef Richard Lalonde au cours des quatre prochaines années.

«Tels sont là quelques exemples des mesures que nous entendons mettre de l’avant au cours du prochain mandat. Chaque geste compte. C’est la somme de nos efforts individuels qui concrétisera notre avancée collective», a déclaré, dans un communiqué de presse, le chef de Vision Oka, à quelques jours de la fin de la période de mise en candidature, ajoutant à sa liste d’engagements son désir de promouvoir les produits du terroir et des producteurs locaux par la mise en place d’un programme d’achat local.

Pour les membres de Vision Oka que sont, outre son chef Richard Lalonde, Marc Guy Tremblay (Pointe-aux-Anglais), Lucie Pominville (des Chapelles), Jean-Claude Guindon (de la Rive), Gaétan Haché (de l’Abbaye), Laurel Malbœuf (de la Pinède) et Luc Lemire (de la Récolte), il est important de préserver un milieu naturel riche et diversifié, d’où cette volonté de faire de l’environnement l’une de ses priorités. «Il est évident que nous voulons préserver et mettre en valeur nos ressources et notre écosystème. De même, nous savons que les engagements que nous prenons aujourd’hui auront un impact direct sur la génération de demain. C’est pourquoi nous envisageons l’avenir en tenant compte non seulement des problématiques actuelles, mais aussi en fonction des défis qui se poseront pour les générations à venir», a indiqué M. Lalonde.

Selon le chef de Vision Oka, ces engagements reflètent d’ailleurs les préoccupations de la population okoise rencontrée par les candidats de son équipe. «Il y a déjà plusieurs semaines que nous sillonnons chacun des districts afin de s’enquérir de la vision des Okois et des Okoises relativement à l’avenir de notre communauté. À cet effet, les politiques que nous mettrons de l’avant seront d’abord et avant tout le reflet non pas seulement d’une équipe politique, mais bien de celui des gens de chez nous», a mentionné, en guise de conclusion, celui qui aspire à devenir le prochain maire d’Oka.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top