- PUBLICITÉ -
En collaboration avec Nid’Otruche: Une première soirée-bénéfice pour l’organisme C.E.S.A.M.E.

L’organisme C.E.S.A.M.E tiendra une première soirée-bénéfice CESAMID’OTRUCHE

En collaboration avec Nid’Otruche: Une première soirée-bénéfice pour l’organisme C.E.S.A.M.E.

En collaboration avec le centre d’interprétation Nid D’Otruche et plusieurs partenaires, le Centre de santé mentale Deux-Montagnes, connu aussi sous le nom de C.E.S.A.M.E. a annoncé la tenue de son premier souper-bénéfice CESAMID’OTRUCHE, laquelle se déroulera le mercredi 14 mai prochain, au Centre d’art La petite église, à Saint-Eustache.

L’objectif est d’amasser 8 000 $, tout en faisant découvrir l’autruche aux invités. «Les gens ne connaissent pas l’autruche et ce sont beaucoup d’enfants qui viennent à Nid D’Otruche, situé à Saint-Eustache. C’est moi qui ai pensé aux propriétaires et j’ai eu l’honneur qu’ils me répondent oui», a indiqué la directrice générale de C.E.S.A.M.E., Sylvie Legault.

Il faut rappeler que l’organisme œuvre auprès des enfants de 3 à 5 ans pour leur développement global et leur socialisation. Il s’agit d’ailleurs du seul centre de stimulation précoce en Amérique du Nord, de souligner Mme Legault.

Elle ajoute: «C.E.S.A.M.E. est le seul organisme au Québec qui œuvre pour améliorer la santé mentale de jeunes enfants. Il offre une transition précieuse entre la famille et l’école. En agissant assez tôt sur les difficultés graves, on arrive à aider les enfants à mieux s’adapter dans la société. Les besoins d’intervention auprès des enfants en difficulté ne cessent d’augmenter.»

La soirée-bénéfice sera l’occasion d’amasser des fonds afin d’offrir de nouveaux services, comme le lancement de groupes satellites ciblant des secteurs démunis et éloignés qui n’ont pas beaucoup de ressources. Ils pourront ainsi rejoindre des familles à Saint-Placide et Oka, par exemple.

La soirée promet spectacles et ambiance africaine où les participants seront même invités à jouer du djembé. Un caricaturiste sera également sur place. Le souper sera particulièrement varié, si bien qu’il sera possible de découvrir non seulement les saveurs de l’autruche, mais aussi celles du bœuf, des pâtes, de la dinde et du saumon, et à volonté.

En s’alliant avec plusieurs partenaires du milieu, Sylvie Legault et son équipe avaient en tête de faire la promotion des produits du terroir de la MRC de Deux-Montagnes. «Notre but est de favoriser le partenariat et le développement économique de la région», a-t-elle spécifié lors de la conférence de presse.

«Nous avons été très surpris de la demande de Sylvie et en y pensant, on trouvait qu’on était le partenaire idéal. On trouvait intéressant de s’impliquer et de participer à cette belle folie du 14 mai prochain», a commenté le propriétaire de Nid D’Otruche, Nicolas Charbonneau.

La portraitiste Chantal Fournier, de Pointe-Calumet, s’est aussi jointe aux partenaires de l’évènement en offrant une de ses œuvres pour l’encan silencieux qui aura lieu lors du souper CESAMID’OTRUCHE.

Actuellement, ce sont sept groupes de huit enfants qui utilisent les services, mais il y a aussi une longue liste d’attente, de mentionner la directrice générale. «Il faut penser que ces enfants-là, c’est notre relève. Il faut s’en occuper aujourd’hui», ajoute-t-elle, tout en remerciant son équipe qu’elle qualifie de «formidable».

Les billets pour cette soirée-bénéfice sont en vente dès maintenant au coût de 125 $ chacun. Renseignements additionnels et billets au 450-623-5677 ou [www.cesamedeuxmontagnes.com].

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top