- PUBLICITÉ -
Élections partielles dans Fabre: Monique Sauvé avec les libéraux

La candidate du PLQ en vue des élections partielles dans Fabre

Élections partielles dans Fabre: Monique Sauvé avec les libéraux

Directrice-fondatrice du Carrefour jeunesse emploi (CJE) de Laval, Monique Sauvé représentera le Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Fabre, qui comprend notamment le secteur de Laval-Ouest, en vue des élections partielles prévues fin novembre.

Ce scrutin a été rendu nécessaire afin de pourvoir au départ du libéral Gilles Ouimet, annoncé au mois d’août dernier. Ce dernier avait été élu en 2012 avec 55,14 % des votes exprimés et une majorité de 12 816 voix.

«Je souhaite être à l’écoute des besoins de notre communauté et travailler de concert avec les différents acteurs socioéconomiques de notre région afin d’offrir ce qu’il y a de mieux aux citoyens de la circonscription de Fabre», a dit avec enthousiasme Mme Sauvé, le dimanche 4 octobre dernier, au cours d’une conférence de presse où sa candidature a officiellement été confirmée.

Présent, le premier ministre du Québec et chef du PLQ, Philippe Couillard, s’est dit impressionné par le bagage de connaissances et d’expériences que sa candidate a cumulé au fil des années. «Je n’ai aucun doute qu’elle saura faire avancer les dossiers de sa région. Cette femme de conviction et d’action sera un atout pour le caucus de Laval et représentera avec force les intérêts des citoyennes et citoyens de Fabre au sein de l’équipe gouvernementale», n’a pas hésité à dire M. Couillard, accompagné pour l’occasion de la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, ainsi que des élus du caucus libéral de Laval et l’ex-député Gilles Ouimet.

Une résidante de Laval

Entrepreneure pendant près de 10 ans dans le domaine des ressources humaines, Mme Sauvé habite Laval avec sa famille depuis plus de 25 ans. Elle est surtout connue comme étant la directrice-fondatrice du Carrefour jeunesse emploi (CJE) de Laval, où elle a œuvré pendant près de 20 ans. Sitôt sa candidature officialisée, Mme Sauvé a quitté son poste à la direction générale de l’organisme.

Elle a aussi agi à titre de présidente du Conseil régional des partenaires du marché du travail et a présidé le Réseau des carrefours jeunesse-emploi au cours des neuf dernières années. Son parcours l’a également mené à la direction régionale de Montréal du Réseau des femmes d’affaires du Québec.

Émoi au CJE de Laval

Le départ de Mme Sauvé n’a pas été sans causer un certain émoi au sein du CJE de Laval, mais on assure que toutes les activités de l’organisme se poursuivront normalement «Bien que ce départ nous attriste, nous savons qu’en sa qualité de gestionnaire, Monique avait su s’entourer d’une équipe stable, efficace et expérimentée sur qui nous pouvons compter pour assurer la bonne marche du Carrefour», s’est fait rassurante la présidente du CJE, Christiane Pichette

Cette dernière a aussi tenu à préciser que cette annonce n’entraînera aucun changement dans l’offre de service du CJE de Laval. «L’équipe en place continuera à offrir des services de qualité liés à sa mission et ce, en collaboration avec ses partenaires du milieu», a-t-elle dit, tout en remerciant, au nom des membres du conseil d’administration, Mme Sauvé pour son travail au fil des années.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top