- PUBLICITÉ -
<strong>Deux-Montagnes: hausse moyenne du compte de taxes de

Le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon.

Deux-Montagnes: hausse moyenne du compte de taxes de

Budget 2013

Le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, a déposé un budget 2013 équilibré où chaque nouvelle dépense, dit-il, répond à un besoin essentiel jugé prioritaire.

«Grâce aux efforts réalisés par nos employés et à une conjoncture favorable, les citoyens seront satisfaits et rassurés d’apprendre que l’augmentation de la taxe résidentielle de 2013 sera sensiblement le même que l’indice des prix à la consommation. En effet, l’impact sur le compte de taxes moyen se traduit par une augmentation de 2,2 % pour une résidence de valeur moyenne», a-t-il annoncé.

La valeur moyenne d’une résidence se situera, en 2013, à 222 770 $, comparativement à 196 378 $ l’an dernier. La taxe foncière résidentielle par 100 $ d’évaluation sera donc de 0,8446 $, comparativement à 0,9360 $ en 2012. Quant à la tarification fixe (eau potable, eaux usées, matières résiduelles, transport en commun, déneigement et piscines), elle demeure sensiblement la même qu’en 2012.

Parmi les gestes effectués en 2012, mentionnons la surveillance des chantiers, dorénavant effectuée par le personnel municipal, ce qui a favorisé, indique-t-on, une économie de plus de 300 000 $ en services professionnels. De plus, selon le maire, les nombreux travaux de réfection qui ont eu lieu pendant l’année 2012, notamment sur les conduites d’égout, engendreront aussi des économies appréciables.

«Ces travaux, en plus d’améliorer l’efficacité de notre réseau, nous ont permis de réduire le volume des eaux usées acheminé aux étangs aérés, générant entre autres une diminution de la quote-part à payer à la Régie de traitement des eaux usées de Deux-Montagnes», a mentionné M. Lauzon.

Misant toujours sur la création de nouvelles richesses, le maire est une fois de plus revenu sur l’importance pour la Ville de Deux-Montagnes d’attirer de nouveaux ménages et de nouveaux commerces. «Afin d’offrir une meilleure répartition de l’assiette fiscale pour les citoyens, nous devons favoriser un redéveloppement urbain évolutif et responsable basé sur les principes de développement durable. Nous tenterons encore de nous y employer en 2013», a-t-il prévenu.

Au chapitre du Plan triennal des immobilisations, celui-ci se chiffrera à 10 528 050 $ en 2013, à 7 775 000 $ en 2014, et à 11 955 000 $ en 2015.

Parmi les projets que la Ville souhaite réaliser en 2013, mentionnons, entre autres, la restructuration et la réorganisation des services des Travaux publics, de l’Urbanisme et des Services techniques, la création d’un nouveau poste cadre pour préparer le redéveloppement des secteurs ciblés, la poursuite des travaux de réfection et d’entretien sur les infrastructures souterraines et les bâtiments municipaux, l’instauration d’un service de location d’embarcations nautiques sans moteur derrière le bâtiment de la Légion (canot, kayak), la refonte du site Internet de la Ville et la préparation des élections municipales de novembre 2013.

Par le biais de son Service de police, la Ville compte aussi intensifier sa lutte contre la criminalité, tenir des opérations policières contre l’alcool et la drogue au volant, mettre en place des stratégies de prévention sur l’intimidation, l’usage des drogues et les graffitis et enfin, former une équipe multidisciplinaire afin d’accentuer une présence policière accrue dans des secteurs problématiques.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top