- PUBLICITÉ -
Des moines du Tibet à Mirabel

(Photo Pierre Latour) - Des moines du Tibet étaient de passage à Mirabel afin de sensibiliser les gens sur la culture de leur coin du monde, au complexe Val-d’Espoir.

Des moines du Tibet à Mirabel

Sensibilisation à la cause tibétaine

Des moines du Tibet à Mirabel. Est-ce possible? Et pourtant, oui. Le 11 mars dernier, cinq moines originaires de ce coin du monde étaient de passage dans le secteur de Mirabel, plus exactement au Centre culturel du complexe Val-d’Espoir. Le but: sensibiliser la population à la culture tibétaine, à la façon de la pratiquer, le tout dans une atmosphère calme et extrêmement reposante.

L’image était presque irréaliste. Des moines du Tibet assis au sommet de la scène d’un complexe multiservice, à Mirabel. Tous bien installés en ligne, les moines étaient vêtus de leurs habits traditionnels. Petit sourire discret, timide à la fois, ces moines venaient présenter l’a b c de la culture du Tibet aux personnes intéressées. «On fait des tournées à l’intérieur de la grande région de Montréal. On vient parler et échanger avec la population. Expliquer la culture du Tibet et répondre aux questions», de confier Jason Simard, membre moine québécois qui participe à la tournée de sensibilisation, enseignant principal.

La tournée des moines au Québec était composée de 11 visites. Les endroits visités sont: Montréal, Saint-Basile, Hawkesbury, Boucherville, Saint-Alphonse de Granby, Repentigny et, finalement, Mirabel. Le maître spirituel de la tournée est Guéshé. Il est accompagné, notamment, par Lama Lobsang Samten, maître spirituel, né au Tibet près de la région de Lhassa.

C’est en 1985 que ce maître spirituel reçoit une invitation pour venir s’installer au Québec. Ce qui lui permet de quitter son pays et d’assurer sa sécurité. C’est en 2010 que ce dernier fait le choix de retourner à son monastère d’origine afin de recevoir les bases de l’enseignement de Bouddha. Une valeur primordiale une fois de retour au Québec.

«Les moines présents sont tous issus du Centre Bouddhiste, installé à Montréal. On y enseigne des méthodes de méditation et toutes les valeurs de Bouddha», de décrire Jason Simard, enseignant principal du Centre Bouddhiste.

Sur scène, les moines ont commencé la soirée avec des méditations, des chants. Après une petite pause-détente, qui a permis aux participants de regarder les objets des moines en vente à l’arrière, les moines ont repris la soirée avec un petit cours sur les méthodes de guérison. À voir le visage des gens dans la salle, on pouvait comprendre qu’ils étaient tous heureux d’en connaître plus sur la culture du Tibet.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top