- PUBLICITÉ -
Des engagements en matière d’environnement et de développement durable pour Alain Guindon

(Photo Michel Chartrand - R) – Le maire sortant de Saint-Joseph-du-Lac, Alain Guindon.

Des engagements en matière d’environnement et de développement durable pour Alain Guindon

Élections municipales à Saint-Joseph-du-Lac

Considérant avoir un excellent bilan en la matière, le maire sortant de Saint-Joseph-du-Lac et chef du parti Pro Action, Alain Guindon, a dévoilé une série d’engagements touchant l’environnement et le développement durable pour les quatre prochaines années, avec en tête de liste la promesse de régler de façon immédiate et définitive le problème d’odeurs des étangs aérés qui persiste depuis plusieurs mois.

Déjà, M. Guindon se dit fier d’avoir fait de Saint-Joseph-du-Lac l’une des premières municipalités au Québec à tenir des séances du conseil municipal sans papier et d’avoir permis la mise en service d’un système de transport collectif gratuit et accessible à l’ensemble de la population, contribuant ainsi, dit-il, à la lutte aux gaz à effet de serre. «L’équipe Pro Action peut garder la tête haute puisque non seulement nous avons fait plus et nous avons fait mieux pour protéger notre environnement, mais nous l’avons fait de façon responsable, dans le respect du bien-être commun et de la capacité de payer de l’ensemble de la population», a souligné le maire Alain Guindon.

Pour ce qui est des actions à venir, il y a celle, prioritaire à ses yeux, de régler le problème d’odeurs des étangs aérés. «En procédant à une mise à niveau de nos installations, nous viendrons à bout d’un problème dont nous avons hérité et qui aurait dû être solutionné depuis longtemps, n’eût été d’une négligence dont nous ne sommes pas responsables», a avancé M. Guindon.

Les autres mesures proposées touchent la réduction des matières résiduelles que l’on souhaite augmenter de façon sensible en encourageant le recyclage et le compostage domestique. «À l’heure actuelle, nous offrons les bacs de compostage à la moitié du prix demandé dans les municipalités environnantes», a rappelé le chef de Pro Action, ajoutant à sa liste son désir d’offrir de plus en plus d’espaces verts fleuris et un réseau de pistes cyclables qui relierait la plupart des parcs municipaux.

Si les problèmes de circulation sur les chemins Principal et d’Oka, tout comme la réfection du réseau routier joséphois, demeurent des priorités pour son équipe, M. Guindon entend déployer les efforts nécessaires afin d’accroître l’utilisation du service de transport collectif qui a fait, soutient-il, de «Saint-Joseph-du-Lac l’un des précurseurs dans ce domaine au Québec». «Nous avons été les premiers à innover en ce sens. Il est normal que nous mettions tout en œuvre afin de faciliter l’accès d’un nombre toujours plus grand de gens qui, de plus en plus, optent pour ce moyen de transport accessible gratuitement et des plus écologiques», a indiqué le maire sortant.

Ces quelques engagements en matière d’environnement et de développement durable assureront, estime M. Guindon, une continuité des actions menées au cours des dernières années par le conseil municipal joséphois. «Les gens de mon équipe et moi n’avons jamais fait de déclarations électorales improvisées. Le programme de notre formation contient non pas des promesses, mais bel et bien des engagements basés sur une profonde connaissance de notre réalité et des enjeux locaux […]. Et nous continuerons d’innover afin de léguer aux générations futures un héritage de qualité, à la mesure de nos ambitions», a conclu l’actuel maire de Saint-Joseph-du-Lac.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top