- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Des échanges constructifs pour la revitalisation du Vieux Saint-Eustache

Une centaine de citoyens étaient RÉUNIS au Centre d’art La petite Église ce jeudi pour s’exprimer sur le plan particulier d’urbanisme (PPU) de revitalisation du Vieux Saint-Eustache. Idées et commentaires constructifs ont été échangés pour pousser plus loin les orientations globales qui ont été énoncées dans le document initial. La Ville recueillera les commentaires des citoyens jusqu’au 20 mars par le biais de son site internet.

C’est à partir d’un document projeté sur un écran géant que les orientations globales du PPU ont été présentées par les élus de Saint-Eustache aux citoyens présents. Parmi eux, se trouvaient des propriétaires de bâtiment, des commerçants, des citoyens de Saint-Eustache et des membres d’organisations telles la Société d’histoire régionale de Deux-Montagnes et la Corporation du Moulin Légaré. D’ex élus municipaux et provinciaux étaient aussi du nombre.

 

Six pôles stratégiques

 

Les élus de la Ville de Saint-Eustache ont identifié six pôles stratégiques sur lesquels ils comptent notamment  travailler, soit le pôle culturel (Manoir Globensky et le Moulin Légaré), le pôle sportif et civique (aréna, centre aquatique et la Place de la Gare), le pôle commercial (rue Saint-Eustache), un pôle administratif, institutionnel et culturel (autour de l’église et de la mairie), le pôle Saint-Louis (près du boulevard Arthur-Sauvé et au nord de la rue Saint-Louis) ainsi qu’un «corridor vert et bleu». Celui-ci partirait du centre aquatique, longerait les berges de la rivière du Chêne et la rivière des Mille-Îles jusqu’au boulevard Arthur-Sauvé.  

«Ce corridor permettra aux citoyens de se réapproprier les berges des rivières du Chêne et de la rivière des Mille-Îles », a précisé la conseillère de ville Michèle Labelle.

 

Trois portes d’entrée

 

Trois «portes d’entrée» ont également été désignées comme intéressantes dont l’une est située à l’angle des rues Saint-Louis et Féré, une autre à l’angle du boulevard Arthur-Sauvé et de la rue Saint-Louis et une troisième à l’angle du boulevard Arthur-Sauvé et de la rue Dorion. Ces portes constituent des lieux que la Ville veut développer afin d’attirer plus d’affluence dans le Vieux Saint-Eustache.

 

Bref survol du PPU

 

En tout 12 interventions ont été survolées rapidement lors de l’allocution de la consultante en urbanisme mandatée pour l’élaboration du document, Kimberly Chanthamala. Elle a notamment abordé la notion «d’espace partagé» (share space) des voies de circulation qui permettent une cohabitation des piétons, cyclistes et automobilistes à certains endroits. «Le document définit des orientations globales qui aideront à guider les décisions des élus quant à l’avenir du Vieux Saint-Eustache. Un plan d’action sera rédigé par la suite et comprendra des actions plus précises», a expliqué Mme Chanthamala.

 

Dépôt du PPU ce printemps

 

Le maire de la ville de Saint-Eustache, Pierre Charron, a confirmé que le PPU devrait être adopté lors du conseil de ville de mai ou d’avril prochain. Des modifications y seront apportées à la suite de la présente consultation. Les citoyens peuvent voir le document sur le site Internet de la Ville et y laisser leurs commentaires et suggestions jusqu’au 20 mars prochain.  

 

«Je suis content de voir que beaucoup de citoyens de différents quartiers de Saint-Eustache ont participé à ce rassemblement, car le Vieux Saint-Eustache appartient à tout le monde! », de conclure le maire.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours



- PUBLICITÉ -
Top