- PUBLICITÉ -
Bbvse Travaux Reamenagement Phase 1 02

Photo Benoît Bilodeau - L'annonce de ces travaux a réuni différents intervenants, dont certains commerçants.

Des mesures pour soutenir l’activité commerciale

Consciente que les travaux de réaménagement dans le Vieux-Saint-Eustache auront nécessairement un impact pour les commerçants et professionnels qui y ont pignon sur rue, mais aussi pour ceux et celles qui y résident, la Ville de Saint-Eustache a prévu mettre en place une série de mesures pendant toute la durée du chantier de construction.

«Un chantier de cette envergure ne se fait pas sans casser d’œufs. Mais, on va s’arranger pour que l’œuf ne tombe pas à côté du bol. On comprend les inquiétudes des commerçants et des professionnels, mais ce projet, on l’a bien pensé. C’est important que la vie continue et de soutenir l’activité commerciale» , a soutenu le maire Pierre Charron, disant que la Ville avait beaucoup appris des travaux de construction menés ces dernières années sur le chemin de la Grande-Côte, notamment sur l’aspect des communications.

Les mesures qui seront en place

Ainsi, la Ville a décidé de créer un pavillon de chantier, lequel sera aménagé au 110, rue Saint-Eustache. Ce pavillon sera animé par Marie-Pier Côté, qui agira à titre d’agente de liaison à compter de la fin du mois d’avril, entre 9 h et 12 h, en semaine.

Comme cela avait été le cas sur le chemin de la Grande-Côte, une campagne d’achat local, qui aura pour thème «Nos portes sont grandes ouvertes pendant les travaux» , sera menée. Deux prix sous forme de chèques-cadeaux de 150 $, échangeables dans les commerces participants (24 à ce jour), seront tirés chaque semaine.

Aussi, on a prévu «habiller» les clôtures de chantier afin de minimiser l’impact du chantier sur le paysage du site et on installera des oriflammes et des panneaux de signalisation pour indiquer l’accès aux commerces.

Un programme de soutien aux initiatives commerciales sera également mis en place, et pourrait valoir jusqu’à 500 $ pour un projet qui sera soumis. De la formation et des services-conseils personnalisés seront, par ailleurs, offerts aux commerçants et professionnels pour mieux s’organiser et composer avec la situation.

En outre, les gens d’affaires touchés par ces travaux pourront disposer d’une salle polyvalente, localisée au 1, place de la Gare, à l’extérieur donc du chantier de construction, pour y rencontrer des clients, ou encore, organiser des rencontres d’équipes. La Ville mettra, enfin, à la disposition des commerçants un chapiteau sur le site du Marché public, qui aura lieu comme prévu, tout comme la Fête nationale des Québécois et le Festival de la galette et des saveurs du terroir.

Des commerçants rassurés

Les commerçants et professionnels présents au dévoilement de ces travaux se sont dits satisfaits par les mesures annoncées. «Ce sera bien pour nous dans trois ans; ça va attirer les gens. On a le choix de le prendre de façon négative ou de dire «Go, j’embarque» . Ça risque, oui, d’être dur pendant trois ans, mais peut-être pas tant que ça, car nous aurons des ressources. Moi, je me sens rassurée. Faut être positif» , a mentionné Julie Ladouceur, du café bistro Ladouceur du terroir.

Même son de cloche de la part de Pascal Laprade, de la microbrasserie Noire et Blanche. «Je me sens totalement rassuré. La Ville a eu toutes les réponses à mes questions. C’est aussi, à nous les commerçants, de faire nos devoirs. On va en tirer des bénéfices dans trois ans. Je suis aussi très positif dans tout cela» , a-t-il dit.

Pour suivre l’évolution des travaux: [http://www.facebook.com/VilleSaintEustache] ou [http://www.saint-eustache.ca/travauxvieuxsainteustache].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top