- PUBLICITÉ -
Daniel Fox veut prolonger l’autoroute 13

Un panneau électoral indique ici que le candidat libéral Daniel Fox veut prolonger l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50.

Daniel Fox veut prolonger l’autoroute 13

Candidat dans Argenteuil-Papineau-Mirabel

S’il est élu le 2 mai prochain, le candidat du Parti libéral du Canada dans la circonscription d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, Daniel Fox, s'est engagé à faire du prolongement de l’autoroute 13 une priorité de son action politique.

Par voie de communiqué, Daniel Fox a d’abord rappelé que le tronçon actuel de l’autoroute 13 a été financé par une entente fédérale-provinciale sous un gouvernement libéral. Il a de plus souligné l’importance stratégique de cet axe routier pour la région. «Pour les résidants de la région revenant du travail, a mentionné Daniel Fox, la congestion actuelle sur la 13 et l’obligation de faire un détour par la 148 seront grandement réduites par le prolongement de la 13 jusqu’à la 50.»

Sur le plan économique, Daniel Fox estime que le positionnement prochain de Mirabel comme l’un des pôles de l’aérospatiale les plus importants au pays va de concert avec un réseau routier solide. Il a rappelé le rôle de premier plan joué par des gouvernements libéraux pour promouvoir l’aérospatiale au Québec, leur rôle clé dans le développement de Bombardier, leur soutien au développement technologique chez Pratt, et leur rôle de catalyseur dans la venue dans la région de Bell Helicopter Textron.

Le candidat Fox propose donc d’inscrire l’autoroute 13 dans les ententes Canada-Québec pour les infrastructures stratégiques. «Je suis d’accord, dit-il, avec le maire de Mirabel, Hubert Meilleur, qui disait en 2008 que le prolongement de l’autoroute 13 allait devenir une réalité parce qu’on n’a pas le choix, on est rendu là!»

Il a poursuivi ainsi: «Voie de contournement pour Saint-Eustache, voie rapide pour Saint-Augustin et Saint-Canut, voie de rapprochement pour Lachute et ouverture via la 50 à toute la région de l’Outaouais, l’extension de la 13 est porteuse d’un potentiel de développement incroyable pour la région.»

Daniel Fox a également ajouté: «Les travaux de prolongement de la 13 jusqu’à la 50 devront évidemment se faire de façon à minimiser leur impact sur l’environnement et dans le plus grand respect du territoire agricole.»

À l’écoute des régions

Par ailleurs, lors d’une sortie à Montebello en compagnie du candidat libéral du comté de Hull-Aylmer, Marcel Proulx, le candidat Fox a affirmé: «Sous un gouvernement libéral, Développement économique Canada (DEC) et ses 14 bureaux en région devraient dorénavant consulter formellement le Québec et tous les acteurs économiques de notre région, en établissant sa programmation à chaque trois ans.»

Daniel Fox a conclu: «L’ère des guerres de clocher n’a plus sa place en 2011 et tous les partenaires du développement économique régional doivent s’asseoir côte à côte pour contribuer au mieux-être de la région.»

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top