- PUBLICITÉ -
Claude Carignan nommé au poste de leader adjoint

Le sénateur Claude Carignan.

Claude Carignan nommé au poste de leader adjoint

Au Sénat canadien

Nommé sénateur au mois d’août 2009, l’ex-maire de Saint-Eustache, Claude Carignan, vient d’être désigné au poste de leader adjoint du gouvernement au Sénat canadien. Celui qui assistera dorénavant la sénatrice Marjory LeBreton, leader du gouvernement au Sénat depuis février 2006 et membre du cabinet Harper, succède donc au sénateur Gerald J. Comeau à cette fonction.

Le rôle de M. Carignan au poste de leader adjoint sera, entre autres, de coordonner les travaux du Sénat et les interventions des sénateurs des deux formations politiques, de s’assurer du suivi et de l’évolution des projets de loi gouvernementaux, de l’opposition ou encore des projets de loi privés.

M. Carignan aura aussi pour tâche de superviser la sélection des membres des différents comités sénatoriaux. De plus, il devra voir à ce que le règlement du Sénat soit correctement respecté en ce sens qu’il verra à émettre l’opinion gouvernementale sur toutes questions de règlement soulevées par l’un des membres du Sénat.

Honoré de cette nomination, M. Carignan a indiqué qu’il compte s’acquitter de ses nouvelles tâches avec rigueur. «Cette marque de confiance m’a vraiment touché et c’est avec sérieux et énergie que j’entreprendrai ce nouveau défi. Je remercie du fond du cœur la ministre LeBreton pour cette marque inestimable de confiance», a-t-il fait savoir par voie de communiqué de presse.

L’ex-maire de Saint-Eustache, âgé de 46 ans, a indiqué que ces nouvelles tâches lui laisseront cependant moins de temps à l’élaboration de certaines lois. Déjà, il avait déposé, au mois d’octobre dernier, un projet de loi visant l’harmonisation du droit fédéral avec le droit civil du Québec et modifiant certaines lois pour que chaque version linguistique tienne compte du droit civil et de la common law.

Il a néanmoins donné l’assurance qu’il continuera à soutenir les organismes et municipalités de la région sénatoriale Mille Isles qui solliciteront son aide. «Fondamentalement, j’aime aider les gens, j’aime soutenir ma région et j’apprécie pouvoir apporter mon soutien à des projets importants pour ma communauté, alors cet aspect là de mon rôle et de mes responsabilités ne changera pas», a conclu M. Carignan.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top