- PUBLICITÉ -
Claude Amann: deux engagements et un défilé

(Photo Sébastien Rivest) - L’Équipe Claude Amann a donné le coup d’envoi de leur campagne électorale qu’elle veut «d’idées, propre et digne» de ses candidats.

Claude Amann: deux engagements et un défilé

Élections municipales à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

L’Équipe Claude Amann a parcouru les rues de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, appuyée par des parents et amis, afin de se conférer une visibilité maximale avant le début de la période électorale de 44 jours, le 18 septembre. Une vingtaine de véhicules placardés de pancartes électorales montrant le chef du parti Claude Amann et l’un de ses candidats ont défilé, le samedi 12 septembre, précédés d’une affiche mobile de l’équipe entière du parti, sur un véhicule publicitaire.

Sillonnant le boulevard des Promenades, le chemin d’Oka, la rue Louise et quelques avenues, le défilé a visité chaque quartier de la municipalité. Cette succession de véhicules suivait les premiers engagements du parti de Claude Amann, annoncé dans le stationnement du centre commercial Les Promenades Deux-Montagnes.

Gel du compte de taxes et plus de services

Ces premiers engagements, c’est la promesse d’un gel du compte de taxes pour la totalité du mandat et une hausse de l’offre de services.
«Notre équipe s’engage à adopter un plan visant à ajuster et bonifier l’offre de services en matières récréo-sportives et de loisir qui répondra enfin aux besoins de l’ensemble des groupes d’âge. Une ville bien administrée n’oblige pas ses citoyens à aller quêter leurs services auprès des autres municipalités», indique M. Amann.

Le candidat à la mairie promet également d’envisager la possibilité de réduire le compte de taxes au cours d’un second mandat.
«Nous ferons une campagne d’idées, propre et digne des femmes et des hommes qui composent mon équipe, a-t-il affirmé. En 2005, seulement 52 % de la population marthelacquoise s’est présentée aux urnes. Nous nous donnons comme objectif de renverser cette tendance, de ne pas entretenir le cynisme de la population face à sa classe politique et de redonner le pouvoir aux citoyens: celui de se doter d’une administration digne de ce nom.»

Ces annonces ont été effectuées après avoir présenté chacun des membres de l’équipe au premier rassemblement partisan du parti. «J’ai choisi de poser ma candidature, car je crois, tout comme vous, que Sainte-Marthe-sur-le-Lac est à la croisée des chemins. J’ai choisi de me présenter, car au bénéfice de tous, je crois qu’il est grand temps que cette ville se refasse une réputation et qu’elle acquiert de la maturité», estime-t-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top