- PUBLICITÉ -
Cisss1

Photo Nicolas T. Parent - Des professionnels de la santé présents aux divers kiosques d’informations discutaient avec celles et ceux désirant un emploi dans leurs domaines.

CISSS des Laurentides: des opportunités pour plus de 1 000 chercheurs d’emplois

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides organisait une grande journée d’embauche, le 3 février, à Saint-Jérôme. On comptait sur la présence de plus de 1 000 personnes, de toutes disciplines et de tous âges, venus s’informer et déposer leurs candidatures.

Mettons-nous un instant dans la peau d’un professionnel de la santé espérant un poste d’infirmier dans les Laurentides. Cette personne doit d’abord rencontrer un bénévole qui lui donne un formulaire à remplir. «Il y a différents postes à combler et nous recrutons pour l’ensemble des Laurentides, soit de Sainte-Thérèse à Mont-Laurier et Rivière-Rouge. Les candidats se présentent ici et ils remplissent un formulaire de candidature en partageant leurs compétences et leurs champs d’intérêt», de préciser Philippe Laberge, travaillant à la direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques. «Nous avons préparé toutes les feuilles pour diriger la personne aux bons kiosques d’information.»

Après avoir rempli son formulaire, notre futur infirmier à la recherche d’un boulot doit se présenter à une table où des responsables en ressources humaines l’attendent. Ils lui donnent des documents et une liste de kiosques à visiter, en l’accompagnant au besoin. Pour les professionnels et techniciens de la santé, il y a la direction des services multidisciplinaires, de l’enseignement et de la recherche, la direction du programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées, la direction de la protection de la jeunesse et ainsi de suite. Il y a plus d’une douzaine de tables et d’équipes à consulter. Pour l’infirmier, les kiosques 14 et 16 lui offrent des informations concernant les soins infirmiers et l’éthique clinique. À tout endroit, il y a des gens formés et spécialisés pour répondre à toutes questions des chercheurs d’emploi, qu’ils soient spécialisés en entretient, en soins ou en travail social. Notons que les convives peuvent remettre leurs CV sur place, au besoin.

«Les gens aiment beaucoup rencontrer les membres des directions et être accueillis avec des réponses. J’ai entendu beaucoup de commentaires positifs au courant de la journée. Nous avons de bons ambassadeurs sur place! Avec la visite de 1 000 personnes, nous saurons très bien combler nos besoins», lance M. Laberge.

Remplir un manque criant

Après la visite, l’infirmier à la recherche de travail doit se présenter à une grande table. Des gens peuvent le recevoir sur-le-champ pour entrevue. Il peut aussi demander un rendez-vous au courant de la semaine suivante afin de se préparer à rencontrer des employeurs dans le domaine, puisque certains ne sont pas prêts dans l’immédiat. Le but étant d’accepter et considérer toutes les candidatures, vu le manque de personnel en santé dans notre région. Sur l’heure du midi, par exemple, plusieurs dizaines de professionnels attendaient de rencontrer des spécialistes en ressources humaines pour discuter.

Enfin, pour plus d’informations concernant le CISSS des Laurentides, il suffit de visiter le [http://www.santelaurentides.gouv.qc.ca].

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top