- PUBLICITÉ -
Chantal Lacroix

Chantal Lacroix livre ses conseils

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, la Chambre de commerce et d’industrie de Deux-Montagnes a convié Chantal Lacroix à un Dîner de la femme le 14 mars dernier, à la salle de réception Sous le charme des érables de Saint-Eustache. Animatrice, conceptrice et productrice d’émissions qui ont connu un succès immense, telles que Donnez au suivant, SOS Beauté, SOS santé et, Partis pour l’été, Chantal Lacroix a tenu à livrer son message au travers de sa conférence «Donner… Oser… Se dépasser».

«Qu’est-ce qu’il arrive lorsqu’on choisit de rester dans sa zone de confort? On ne vit jamais de gros up et ni de gros down, on est toujours habité par les mêmes émotions et on arrête de grandir comme être humain. Et qu’est-ce qui nous fait grandir? Ce sont des rencontres avec des gens qui ont des discours différents au nôtre, des défis qu’on se lance, des épreuves, tout ça fait grandir comme être humain. Ce n’est pas dramatique d’en avoir, ce qui est dramatique c’est de ne pas se relever», mentionne Chantal Lacroix.

Responsable de soi-même

Si tout un chacun est responsable de son propre bonheur, la célèbre animatrice s’est confiée sur son parcours atypique et sur sa carrière qu’elle a bâtie de ses propres mains. Parsemée d’embûches, rien ne la prédestinait à cette carrière si ce n’est qu’un désir de réaliser son rêve, et ce, en dépit d’une surdité à une oreille.

«On me disait que j’avais une super énergie, mais je n’avais pas ce qu’il fallait pour être animatrice, et que je serai une bonne seconde. J’ai compris alors que pour y arriver, j’avais intérêt à changer de poste de télé. Lorsque je suis arrivée à TQS avec mon projet Partis pour l’été, on m’a dit que le projet était super, mais qu’on n’avait pas l’argent. J’ai donc trouvé moi-même le financement pour l’émission et, cet été-là, j’ai fait moins 42 000 de salaire. Mais ça était une expérience incroyable. J’ai affronté mes phobies, mes peurs des hauteurs, des araignées», relate-t-elle.

Entrecoupée de périodes de jeux alliant l’exercice physique et le quiz intellectuel, la conférence de Chantal Lacroix a souligné l’importance de se responsabiliser et de tirer profit des opportunités lorsqu’elles se présentent. L’animatrice a publié en 2007 et 2008 les livres S.O.S. Beauté I et II, vendus à plus de 325 000 exemplaires, ce qui représente un succès colossal pour un ouvrage de ce genre au Québec.

Soulignons que le Dîner de la Femme a été précédé du Colloque Fière Entrepreneure, animé par Karine Champagne, et mettant en vedette quatre «Ambassadrices» dans le cadre d’un panel d’échange et de discussion avec le public.

|

Chantal Lacroix

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top