- PUBLICITÉ -
Carnaval d’hiver des Lions de Deux-Montagnes

(Photo Yves Déry) - Plutôt timide, cette petite fille a perdu toute sa gêne quand est venu le temps de s’amuser avec ses grands-parents.

Carnaval d’hiver des Lions de Deux-Montagnes

Le Club Lions de Deux-Montagnes a tenu son Carnaval d’hiver annuel comme il se doit, mais les citoyens ont été plus frileux que par le passé au début de la journée d’activités.

Au lancement du Carnaval, peu de gens avaient commencé à s’amuser à l’extérieur au parc Olympia. La neige glacée empêchait les enfants de sculpter des bonshommes de neige, le froid hivernal menaçait les petits orteils de ceux qui souhaitaient patiner.

Le chalet était toutefois plein de personnes venues se réchauffer et casser la croûte. Des bénévoles servaient gracieusement chili, soupe, hot dogs et boissons chaudes. Selon la personne responsable de l’organisation de la journée, le Lion Martin Dave Byers, 41 douzaines de hot dogs ont été servies. C’est moins que l’an passé. Parions que le chili et la soupe ont été plus populaires. Il faisait si froid que la préparation à l’érable pour la tire était gelée…

Organisées par le Club Lions de Deux-Montagnes, plusieurs activités étaient au menu: parties de ballon-balai et de ringuette, patinage, glissade et concours d’habiletés de hockey.

Bénévoles, organisateurs et membres du conseil municipal de Deux-Montagnes ont donné le coup d’envoi à cet évènement en fin de matinée. L’envolée de ballons aux couleurs du Club Lions s’est déroulée quelques secondes après la photo officielle.

L’affectueux Twomo a participé à plusieurs activités, dont la partie de ballon-balai qui a attiré plusieurs adeptes comparativement à l’an passé. Il a également accompagné des enfants qui dévalaient, sur leur tapis à neige, la pente aménagée à cet effet. Une pente qui semblait plus casse-gueule qu’amusante à descendre.

Pour clore la journée carnavalesque, un souper-spaghetti attendait les participants à la salle des Vétérans de la Légion royale canadienne. La somme amassée est plus importante que celle de l’an dernier. Environ 4 000 $ seront ainsi remis à l’école des Érables.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top