- PUBLICITÉ -
«Ça faisait trois ans qu’on l’attendait» - Raymond Tessier

(Photo Michel Chartrand) - Le conseiller municipal et président du Comité pour la revitalisation de la route 344, Raymond Tessier.

«Ça faisait trois ans qu’on l’attendait» – Raymond Tessier

Programme de rénovation de bâtiments non résidentiels

Après le succès engendré par la mise sur pied du programme Rénovation Québec pour les résidences – 23 projets de rénovation en deux ans réalisés dans le cadre du Programme de revitalisation de la route 344, pour un investissement total de un million de dollars –, c’est maintenant au tour du Programme de rénovation de bâtiments non résidentiels de voir le jour. «Ce programme, ça faisait trois ans qu’on l’attendait», s’est réjoui le conseiller municipal et président du Comité pour la revitalisation de la route 344, Raymond Tessier.

Bien que différent du programme concernant le volet résidentiel (le montant de l’aide ne pouvait excéder 66,6 % du montant des travaux admissibles, jusqu’à un maximum de 20 000 $ par bâtiment, soit 10 000 $ du gouvernement, 10 000 $ de la Ville), le volet commercial propose plutôt un partage égal entre la Ville et le propriétaire, jusqu’à concurrence d’une subvention maximale de 30 000 $ par bâtiment. «Le gouvernement ne participe plus depuis quelques années à ce genre de programme et c’est dommage. Mais ça n’empêche pas la Ville d’aller de l’avant et de proposer son propre programme», a-t-il commenté.

Le but derrière la démarche? Recréer l’animation sur la route 344 et faire découvrir la multitude de commerces de service qui l’habitent. «Parce que nous croyons que les petits commerces, avec leur offre de service personnalisée, donnent vie à une ville, à un quartier. Découvrir la route 344, c’est à l’avantage de tout le monde», a-t-il fait valoir.

Les projets admissibles seront évalués et analysés selon des critères bien précis, comme l’urgence des travaux, l’envergure du projet, les matériaux utilisés et bien plus. Les projets méritant les pointages les plus élevés seront dès lors sélectionnés pour une subvention.

Une soirée d’information est prévue, le mardi 23 février prochain, à 19 h 30, à la salle du conseil municipal, à la mairie de Saint-Eustache. Quant à la date limite pour s’inscrire au programme, elle a été fixée au 12 mars prochain. Pour toute question, contactez Clotilde Béchard, chargée de projet, au 450-974-5001, poste 5172.

Réfection du chemin de la Grande-Côte

Par ailleurs, M. Tessier a profité de la tribune pour rappeler aux gens les vastes travaux de réfection prévus sur le chemin de la Grande-Côte, vraisemblablement en 2012.
«C’est important que tous les commerçants et les gens concernés participent aux consultations publiques qui se tiendront sur le sujet parce que tout le monde va être affecté par ces travaux. Nous aurons besoin de vous tous pour bien planifier ces travaux, phase par phase», a-t-il conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top