- PUBLICITÉ -
Budget 2015: Un compte de taxes à la hausse à Pointe-Calumet

Le maire de Pointe-Calumet

Budget 2015: Un compte de taxes à la hausse à Pointe-Calumet

Subissant le même sort que les citoyens des municipalités voisines, les résidants de Pointe-Calumet auront aussi à composer avec une augmentation du taux de leur taxe foncière à la suite du dépôt du budget de l’année 2015 par l’administration du maire Denis Gravel.

Ainsi, ce taux passera de 0,8270 $ du 100 $ d’évaluation à 0,8435 $ et celui des immeubles non résidentiels de 1,0231 $ à 1,0436 $ du 100 $ d’évaluation. Dans les deux cas, il s’agit d’une hausse de l’ordre de 2 %.

La contribution citoyenne au service du transport en commun, tant pour le service régulier que celui du transport adapté, connaîtra aussi une augmentation de 10 $, celle-ci passant de 92 $ par immeuble évalué à 102 $.

Également, certains tarifs resteront les mêmes qu’en 2014, alors qu’un autre diminuera. C’est le cas de la taxe sur les matières résiduelles qui est présentement à 205 $ par logement et à 240 $ pour les commerces et qui restera ainsi. Un scénario presque identique pour la tarification des égouts qui a connu une simple variation entre les deux tarifs, l’un augmentant et l’autre diminuant, mais le total restant le même.

Le coût pour le traitement des eaux passera de 118,40 $ à 119,72 $ par logement, alors que celui des conduites et des stations d’égout menant aux étangs aérés, qu’on appelle immo-égout, baissera à 124,76 $ par immeuble au lieu de 126,08 $.

Quant à la taxe d’eau, elle diminuera de 10 $, passant de 120 $ à 110 $ pour une résidence et de 136 $ à 126 $ pour un commerce.

Les dépenses de Pointe-Calumet subiront une baisse de 280 160 $ en 2015, passant de 6 642 484 $ par rapport à 6 362 324 $.

Comme partout ailleurs, la Municipalité a dû composer avec les conséquences du nouveau pacte fiscal de Québec, devant faire face à un manque à gagner de 60 000 $, selon la directrice générale de la municipalité, Chantal Pilon. «C’est un montant que nous devons absorber à 100 %. Pour limiter les augmentations du fardeau fiscal, le conseil a préféré absorber ces sommes, plutôt que de les imposer aux citoyens», a‑t‑elle indiqué. Ainsi, en 2014, la Municipalité a consacré 54 528 $ à même ses surplus pour équilibrer le budget, en plus d’un autre montant de 100 000 $ cette année.

Sur le plan des améliorations en 2015, l’administration du maire Denis Gravel compte faire l’achat d’un système de communication pour son service de sécurité incendie, procéder à l’installation des quatre dernières bornes-fontaines pour se conformer au schéma de risque en incendie, réparer la digue située au niveau de l’avenue Picardie et, enfin, poursuivre les travaux de mise à jour de ses réseaux d’égouts et d’aqueduc, lesquels sont subventionnés par la Taxe sur l’essence et la contribution de Québec (TECQ).

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top