- PUBLICITÉ -
Budget 2015: Des augmentations sont prévues à Saint-Joseph-du-Lac

Le maire de Saint-Joseph-du-Lac

Budget 2015: Des augmentations sont prévues à Saint-Joseph-du-Lac

Les citoyens de Saint-Joseph-du-Lac connaîtront des hausses de taxes pour la nouvelle année 2015. Les résidants et agriculteurs verront, en effet, la taxe foncière à payer passer de 0,5904 $ à 0,5992 $ du 100 $ d’évaluation, représentant une hausse de 1,49 %, alors que les gens d’affaires verront celle-ci passer de 0,8712 $ à 0,9012 $ du 100 $, une hausse de 3,44 %.

Ce sont toutefois les propriétaires d’immeubles de six logements et plus qui devront encaisser le plus fort pourcentage d’augmentation avec 8,47 %, représentant l’écart entre 0,5904 $ et 0,6404 $ du 100 $ d’évaluation.

La tarification des compteurs d’eau pour la distribution et la vente a aussi été revue, un exercice qui remontait à 2007. Ainsi, pour les utilisateurs de 1 000 mètres cubes d’eau et moins, le taux passera de 0,125 à 0,29 $. Pour ceux utilisant 3 000 mètres cubes d’eau et moins, ce taux passera de 0,185 $ à 0,29 $, et pour ceux de 3000 mètres cubes d’eau et plus, le taux grimpera de 0,25 $ à 0,375 $.

Les élus de Saint-Joseph-du-Lac et le maire Benoit Proulx ont donc présenté pour l’année 2015 un budget équilibré de 7 600 642 $, comportant un manque à gagner de 184 245 $. La priorisation de certains projets prévus par la Municipalité a ainsi dû être révisée, tout comme «[…] différentes procédures organisationnelles de chaque département […]».

Mais le projet de collecte des matières organiques prévu pour le printemps, la bonification des heures d’ouverture de l’écocentre, la politique environnementale, les accommodements pour la sécurité des élèves de la nouvelle école, les investissements dans les parcs et la mise à jour du Service de sécurité incendie restent sur la liste des priorités.

Comme plusieurs municipalités, l’administration de Saint-Joseph-du-Lac a eu à composer avec un budget affecté par le nouveau pacte fiscal présenté par le gouvernement du Québec, l’automne dernier.

Mais le maire Benoit Proulx a pris soin de rappeler que malgré la baisse des transferts financiers de Québec aux municipalités depuis deux ans, soit 37,2 % en 2014, puis un autre 12,8 % cette année, représentant un total de 50 %, le conseil municipal a réussi à «[…] présenter un budget équilibré, tout en conservant des taux de taxes des plus avantageux pour le citoyen. […]». Selon le conseil municipal, depuis deux ans, c’est près «[…] d’un demi-million de dollars qui a été puisé à même le surplus accumulé de la Municipalité afin de présenter un budget équilibré […]».

De plus, l’arrivée de la nouvelle Régie intermunicipale de police du Lac des Deux-Montagnes, à laquelle a adhéré la Municipalité, a conduit l’administration à revoir la manière de comptabiliser les amendes.

Ainsi en 2015, les revenus de contraventions viendront réduire la quote-part que Saint-Joseph-du-Lac aura à payer à la Régie intermunicipale de police, évitant ainsi une augmentation de 2,24 % des dépenses à verser à cette fin.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top