- PUBLICITÉ -
Budget 2009: statu quo à Saint-Joseph-du-Lac

M. Alain Guindon, maire de Saint-Joseph-du-Lac.

Budget 2009: statu quo à Saint-Joseph-du-Lac

L’administration Guindon maintient l’état actuel des divers taux de taxation pour l’exercice financier 2009, malgré l’indexation du coût de la vie.

Lors d’une séance extraordinaire le 22 décembre dernier, le maire de Saint-Joseph-du-Lac, Alain Guindon, a présenté le budget de la municipalité.
«Comparable aux dernières années, la situation financière de la municipalité est tout à fait acceptable. Malgré la hausse habituelle des coûts des différents services intermunicipaux, comme le transport en commun, conjuguée à la hausse des contributions municipales aux différents organismes — telle la Communauté métropolitaine de Montréal, l’Agence métropolitaine de transport et la MRC — nous avons pu conserver le taux de la taxe foncière au plus bas niveau», a-t-il annoncé.

La taxe résiduelle est établie à 0,718 $ du 100 $ d’évaluation. Celle sur les immeubles non résidentiels s’élève à 1,028 $ par tranche de 100 $ d’évaluation.
«Le rythme de croissance du développement des dernières années assure une meilleure répartition des coûts des services municipaux nous permettant de geler le taux de taxes foncières. Bien que la conjoncture économique nous laisse croire à un ralentissement au cours de la prochaine année, nous conserverons tout de même les taxes foncières au taux de 2008», a-t-il assuré.

Le coût des services d’aqueduc et d’égout restera identique à celui de 2008. Pour les résidants, cela signifie 90 $ pour le service d’aqueduc et 80 $ pour le service d’égout. Toutefois, le coût de la collecte et de la disposition des matières résiduelles sera élevé à 170 $. Le maire Guindon a expliqué que la hausse des coûts de transport des dernières années a fait en sorte que le renouvellement des contrats de collecte des matières résiduelles a augmenté. Conséquemment, la tarification annuelle accroît de 30 $ par unité d’habitation.

Les revenus et les dépenses budgétées s’élèvent à 6 495 000 $.

Au total, le budget 2009 comporte une indexation de 8,1 % par rapport au budget 2008. Les principales augmentations proviennent des services de collecte, de transport et de la disposition des matières résiduelles.

La municipalité a augmenté son budget en transport afin de procéder à divers travaux de pavage et de correction des infrastructures routières. Pour les autres services municipaux, l’administration Guindon a reconduit les dépenses normales d’opérations des différents services suivant l’indexation au coût de la vie.

Priorités josephoises

Saint-Joseph-du-Lac souhaite atteindre les objectifs fixés par le ministère de la Sécurité publique en matière de couverture de risques. Elle entend «tenter d’améliorer les communications du service des incendies de sorte que la totalité du territoire soit adéquatement couverte».
«Nous poursuivrons nos démarches visant l’atteinte des objectifs de la politique gouvernementale sur la gestion des matières résiduelles. Nous comptons sur la collaboration de tous les citoyens afin d’augmenter la quantité de matières résiduelles mise en valeur, réutilisée et ainsi détournée des sites d’enfouissement», a fait savoir M. Guindon.

La municipalité prévoit amorcer les travaux d’aménagement de la caserne et du garage municipal, ainsi qu’exécuter ceux du parc Caron.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top