- PUBLICITÉ -
Brèves municipales d’Oka

La mairie d'Oka.

Brèves municipales d’Oka

Urbanisme

Lors de leur dernière assemblée, les membres du conseil municipal d’Oka ont accepté une demande de dérogation mineure touchant la propriété située au 127, rue Notre-Dame, afin d’autoriser la diminution du nombre de cases de son stationnement hors rue. La demande a été déposée au service d’urbanisme le 17 novembre dernier, afin de faire passer l’aire de stationnement à neuf espaces au lieu du minimum de 16 comme l’indique le règlement de zonage. La dérogation deviendra toutefois «[…] nulle et sans effet, le jour où l’usage de la garderie cessera […]».

Dans un autre dossier, le conseil municipal a accepté les plans d’implantation et d’intégration architecturale proposés par les demandeurs de deux immeubles, l’un situé au 113, rue du Voilier, pour la rénovation et l’agrandissement de la résidence principale, et celui du 12, rue Ste-Anne, pour la construction d’une résidence unifamiliale isolée avec un logement accessoire.

Pour pallier le départ d’Isabelle Pominville, au comité consultatif d’urbanisme, les élus ont accepté la candidature de Stéphane Miron pour une période de deux ans.

Demandes

Une demande d’aide financière a été adressée au ministère de la Sécurité publique dans le cadre du Programme d’aide financière pour la formation des pompiers volontaires ou à temps partiel, pour la formation de huit pompiers. La demande transitera par la MRC de Deux-Montagnes comme l’exige le programme.

En prévision de la création d’emplois étudiants pour le camp de jour l’été prochain, le conseil a autorisé la responsable du Service des loisirs et de la culture à présenter une demande de contribution financière au programme Emploi d’été Canada 2015, de Service Canada.

Déboursés

Les membres du conseil ont procédé au renouvellement du contrat d’assurances générales de la Municipalité d’Oka, au coût de 93 938 $, avec l’entreprise Ultima assurances et services financiers, représentant autorisé de la Mutuelle des municipalités du Québec, pour la période du 1er janvier 2015 au 1er janvier 2016.

À la suite de la réception d’une lettre du ministre des Transports du Québec (MTQ), le 17 décembre dernier, informant l’administration municipale qu’une subvention maximale de 1 351 $ lui avait été accordée pour l’entretien de la Route verte traversant une partie du territoire d’Oka, le conseil a confirmé au Ministère que 3 873 $ ont été investis par la Municipalité pour l’entretien, la réparation et la patrouille du corridor de la Vagabonde, identifié aux couleurs de la Route verte, et ce, sans qu’aucun tarif n’ait été chargé aux utilisateurs.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top