- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Brèves municipales de Saint-Eustache

Congrès de l’Union des municipalités du Québec

Au cours de la séance du conseil municipal eustachois du 14 mars dernier, le conseiller municipal du Vieux-Saint-Eustache, Denis Paré, a annoncé qu’il ne serait pas présent aux assises annuelles de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), qui auront lieu cette année au Centre des congrès de Québec, du 5 au 7 mai. «De grosses dépenses s’en viennent», a-t-il déclaré pour justifier sa décision. Il suggère que la Ville envoie quelques-uns des membres du conseil au congrès annuel de l’UMQ, affirmant qu’il «n’élaborerait pas sur l’importance de tous ces paliers», comme l’UMQ et la Fédération des municipalités du Québec. Comme réponse à son commentaire, le maire Pierre Charron a souligné que le conseil municipal eustachois avait mis fin, il y a quelques années, aux rémunérations des conseillers et conseillères en lien avec la présidence des comités. Selon lui, le congrès de l’UMQ offre des possibilités de formation aux élus, et la dépense est déjà budgétée au conseil.

Stationnements pour le transport en commun

Le conseiller municipal du quartier des Îles, Raymond Tessier, demande au comité du transport et de la circulation de la Ville d’analyser la problématique causée par le stationnement de certains usagers de l’autobus du circuit numéro 8 dans les rues du voisinage de la 55e Avenue. Il a rappelé que l’entente intervenue avec un commerce pour des places de stationnement est terminée depuis le 31 décembre dernier.

«Nous voulons nous assurer avec le nouveau propriétaire qu’il y ait des places réservées», a-t-il mentionné au conseil, estimant que ces cases de stationnement devraient être bien identifiées. Il a par ailleurs sensibilisé ses collègues sur la question des plaintes que la Ville reçoit des citoyens durant les week-ends relativement aux règlements d’urbanisme. Il suggère que des inspecteurs municipaux soient en poste les fins de semaine afin de répondre à ces demandes.

Acceptation de soumissions

La Ville a donné son aval à l’acceptation d’une soumission pour la réalisation de travaux de restauration au moulin Légaré, dans le Vieux-Saint-Eustache. Il s’agit plus précisément de travaux de maçonnerie du mur est du bâtiment et de bétonnage du sol du moulin. La soumission acceptée s’élève à 410 718,61 $. Le projet de construction d’une nouvelle bibliothèque municipale à l’angle du boulevard Arthur-Sauvé et du chemin de la Grande-Côte vient de franchir une nouvelle étape avec l’acceptation, par la Ville, d’une soumission de la firme Architecte Duquette pour des services d’architecture.

Annexion d’une partie du territoire de Boisbriand

Maintenant que l’entente pour l’annexion d’une partie du territoire de Boisbriand à Saint-Eustache, aux abords de l’autoroute 13, a reçu l’aval de Québec, le processus peut suivre son cours, avec l’acquisition des lots prévus à l’entente, pour un montant de 139 900 $.

Règlement de zonage

Le projet de moratoire que veut imposer l’administration du maire Pierre Charron sur le zonage des terrains à la suite de cette même annexion a passé le cap de second projet de règlement au cours de la séance du conseil municipal. Cette restriction sur le développement de projets dans cette nouvelle partie de la ville doit être en vigueur durant six mois.

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Calibri »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 10pt; line-height: 115%; font-size: 11pt; font-family: Calibri; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }

 

Tour de télécommunications

Malgré le désaccord que la Ville de Saint-Eustache a fait savoir à plusieurs reprises, par voie de résolution en 2010 et 2011, il semble que rien ne pourra empêcher l’implantation d’un système d’antennes de télécommunications près de l’intersection de la rue Dubois et du boulevard Antoine-Séguin, tout juste au nord de l’autoroute 640, en plein dans le secteur urbanisé de la ville.

Il faut savoir que la Ville n’a pas voix au chapitre dans ce dossier, étant donné que la décision ultime appartient à Industrie Canada, qui a donné son aval au projet. Au cours de la séance du conseil municipal du mois de mars, le conseiller municipal du quartier Rivière-Nord, Patrice Paquette, a déclaré qu’il fallait mieux informer la population sur ce type de décision qui, croit-il, va endommager le paysage. «Aucun citoyen n’a donné suite aux lettres que nous avons fait parvenir. Il était difficile de revendiquer que les gens n’en veulent pas», estime-t-il, affirmant que l’on n’a absolument pas pris en compte le point de vue des élus municipaux dans ce dossier.

Environnement

Le comité du développement durable et des services techniques, volet environnement, a recommandé au conseil municipal d’aller de l’avant avec des mesures judiciaires pour régulariser la situation quant à son règlement sur les fosses septiques. Sur les quelque 585 propriétés eustachoises non desservies par le système d’égout, une douzaine d’entre elles ne se conformeraient toujours pas à la réglementation. L’automne dernier, la Ville avait en effet mis en application, par voie de règlement, une disposition provinciale qui oblige la vidange des installations septiques. La Ville demande, preuve à l’appui, que les installations septiques soient vidées tous les deux ans. Tout d’abord mise en vigueur pour le secteur résidentiel, cette obligation avait été étendue aux bâtiments commerciaux, industriels et institutionnels. Pour motiver les procédures entreprises par la Ville, le conseiller municipal responsable des dossiers environnementaux à la Ville, Daniel Goyer, a déclaré qu’il fallait être «équitable envers tout le monde».

Patrimoine et tourisme

Parmi la série de recommandations formulées au conseil, le comité des biens, sites patrimoniaux et de la toponymie recommande l’acquisition d’une collection de photos du pont des Îles-Yales, qui serait par la suite publiée sur le site Web de la Ville. On note l’annonce de la tenue de la soirée Mérite patrimonial, qui aura lieu le 24 mai prochain. Le comité annonce aussi une association avec le Centre local de développement (CLD) de la MRC de Deux-Montagnes et Tourisme Laurentides pour leur déléguer l’organisation du Marché des saveurs de Saint-Eustache. L’an dernier, le marché a eu lieu de juillet à septembre, tous les samedis, à l’arrière du complexe Walter-Buswell.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top