- PUBLICITÉ -
Brèves électorales – Semaine du 17 octobre 2015

Brèves électorales – Semaine du 17 octobre 2015

Linda Lapointe estime être la «meilleure»

Faisant le bilan de sa campagne et de l’ensemble des rencontres qu’elle a eues avec ses concitoyens et les organismes du milieu, la candidate du Parti libéral du Canada (PLC) dans Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe, dit se considérer la «meilleure» pour représenter les gens de sa circonscription au lendemain des élections du 19 octobre. Pour appuyer ses dires, Mme Lapointe fait notamment état de son expérience de mère, de femme d’affaires, de députée provinciale, de sa connaissance de la circonscription et de son implication bénévole depuis plus de 30 ans. «Notre plan offre une aide réelle à la classe moyenne canadienne et à ceux et celles qui travaillent fort pour en faire partie. Tous y gagnent lorsque la classe moyenne a plus d’argent dans ses poches pour épargner, investir et faire croître l’économie. Appuyer le PLC et son chef Justin Trudeau est l’option la plus sûre pour vaincre les conservateurs de Stephen Harper et apporter du vrai changement chez nous et dans le reste du Canada», a-t-elle fait valoir.

Bilan de campagne positif pour Karl Trudel

Alors que la campagne électorale tire à sa fin, le candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Mirabel, Karl Trudel, dresse un bilan positif et encourageant des dernières semaines. «Cela fait deux ans que je suis actif dans la circonscription afin d’écouter les citoyens. J’ai pris la même approche depuis le début de la campagne. Je suis un candidat de terrain, et je serai un député de proximité», a-t-il déclaré. À son avis, les citoyens de Mirabel souhaitent une relance de l’économie. «Les premiers gestes d’un gouvernement Trudeau sont aussi clairs. Nous allons baisser les impôts des familles de Mirabel et nous allons offrir des allocations canadiennes à l’enfance plus généreuses et surtout non imposables. Les taux d’intérêt sont bas. Les infrastructures sont vieillissantes et les besoins sont criants. C’est pour cette raison que nous avons choisi d’investir de façon historique dans les infrastructures», a assuré celui-ci.

Félix Pinel: la balance du pouvoir avec le Bloc

À quelques jours du scrutin du 19 octobre, le candidat du Bloc québécois dans Rivière-des-Mille-Îles, Félix Pinel, se dit très fier de la campagne qu’il a menée et confiant de l’emporter. «On s’est rapprochés des électeurs le plus possible. Par exemple, quatre séances de discussion publiques ont été organisées en bibliothèque, puis j’ai traversé la circonscription à pied à deux reprises. Aussi, j’ai clavardé avec les électeurs durant la dernière semaine de la campagne», a énuméré celui-ci. Il considère surtout que le Québec se doit d’élire le plus grand nombre de bloquistes à Ottawa pour mieux contrôler la balance du pouvoir. «Dans la perspective fort probable d’un gouvernement minoritaire, le Bloc devient la meilleure option pour tous les Québécois qui souhaitent que leur État national progresse et fasse des gains. D’ailleurs, le Bloc a toujours très bien tiré son épingle du jeu dans pareilles situations, par le passé. Quand le Bloc se retrouve en position de force, ce sont tous les Québécois qui y gagnent», de déclarer M. Pinel.

Mylène Freeman: le changement passe par le NPD

La députée sortante et candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la nouvelle circonscription de Mirabel, Mylène Freeman, a plaidé, en fin de campagne, pour un changement devant nécessairement passer par sa formation politique. «Il faut que ça change à Ottawa. Les familles travaillent plus fort que jamais et ils en ont assez des scandales. Seul le NPD peut apporter du changement à Ottawa… Avec l’expérience de Tom Mulcair, les Québécois savent qu’ils peuvent faire confiance au NPD pour livrer la marchandise et favoriser la croissance économique dans le respect de l’environnement», a fait valoir celle qui a été porte-parole de l’opposition officielle pour la condition féminine à la Chambre des communes. «J’ai travaillé pendant plus de quatre ans pour faire entendre la voix des gens de la région à Ottawa. La réponse du NPD est celle qui répond à vos demandes. Je vais continuer à me battre pour vous, pour défaire les conservateurs et m’assurer qu’Ottawa travaille pour vous», a promis la néo-démocrate.

Laurin Liu: changer les choses pour de bon

De l’avis de la députée sortante et candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans Rivière-des-Mille-Îles, Laurin Liu, l’enjeu de la présente élection fédérale est d’élire un nouveau gouvernement qui sera à l’écoute des gens et saura représenter la population. «Au NPD, nous avons prouvé que nous sommes prêts en mettant de l’avant notre vision pour aider les jeunes, les familles, la classe moyenne et les aînés. Le 19 octobre, nous allons changer les choses pour de bon»,a assuré la candidate Liu, tout en se disant fière de sa campagne et de la contribution de ses partisans.«Je crois sincèrement que nos partisans et nos bénévoles sont au cœur du succès de notre campagne. Je me sens privilégiée d’être entourée d’un si grand nombre de personnes dévouées. Aujourd’hui, je ne suis pas seulement celle qu’on voit sur les pancartes, je suis surtout celle qu’on connaît sur le terrain», a indiqué la néo-démocrate pour qui le travail en circonscription est tout aussi important que le travail à Ottawa.

Ramez Ayoub: le PLC et Justin Trudeau incarnent le changement

Pour le candidat libéral dans Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub, il ne fait aucun doute qu’il y a un vent de changement dans la population en faveur du Parti libéral du Canada de Justin Trudeau en prévision des élections du 19 octobre. «Comme bien des gens dans la circonscription, je constate qu’il y a un profond désir de changement au sein de la population qui se manifeste en faveur des engagements de l’équipe libérale de Justin Trudeau. Les Canadiens souhaitent un meilleur soutien pour les familles de la classe moyenne et les aînés à faible revenu, tout comme de voir une amélioration dans les infrastructures et le transport en commun», de soutenir le candidat libéral dans son bilan de campagne. Celui-ci s’est, enfin, dit d’autant plus fier de sa campagne qu’il a reçu l’appui des maires et mairesses de la région pour ses engagements pour le parachèvement de l’autoroute 19 et l’établissement de service de transport collectif avec voies réservées sur l’autoroute 15 pour rejoindre le métro de Montréal et le centre-ville.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top