- PUBLICITÉ -
Brèves électorales – Semaine du 10 octobre 2015

Brèves électorales – Semaine du 10 octobre 2015

Mylène Freeman ouverte aux demandes du maire de Mirabel

À la suite de l’intervention de celui-ci, la candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans Mirabel, Mylène Freeman, a indiqué que les priorités formulées par le maire de Mirabel, Jean Bouchard, rejoignent directement ses objectifs et ceux de sa formation politique. Qu’il s’agisse de développement économique avec la zone aéroportuaire, de l’industrie aérospatiale, de la congestion automobile à laquelle le NPD s’engage à s’attaquer avec un plan d’investissement dans le transport en commun qui atteindra 1,3 milliard de dollars annuellement, des routes, des ponts et des infrastructures ou encore du secteur agricole et du dossier de la rétrocession de 11 000 acres de terres expropriées, Mme Freeman se dit en mesure de répondre positivement aux différentes demandes du maire Bouchard. «Les conservateurs n’ont pas respecté leur promesse de rétrocéder les terres agricoles qui ont été expropriées par le gouvernement Trudeau. Les vieux partis font la sourde oreille aux préoccupations de notre région. Seul le NPD a la volonté et la probité de livrer la marchandise», a indiqué Mme Freeman.

Karl Trudel: développement économique et centre carcéral Archambault

Le candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans Mirabel, Karl Trudel, a profité d’un débat organisé par la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) des régions des Basses-Laurentides et Lanaudière pour rappeler à son auditoire appartenant à ce syndicat, les principaux éléments du programme de développement économique prôné par sa formation et l’impact positif qu’il pourrait avoir sur le maintien et la création d’emplois dans la région. Il a cité en exemple des dossiers comme ceux de l’aéronautique et de l’aérospatiale ou des entreprises comme Bombardier et Nova Bus qui occupent déjà une place importante dans la région. M. Trudel a aussi profité des derniers jours pour rencontrer des résidants de Sainte-Anne-des-Plaines qui lui ont parlé de la convention collective des fonctionnaires fédéraux du centre carcéral Archambault échue depuis plusieurs mois. «Le prochain député de Mirabel devra faire preuve de leadership dans ce dossier», a-t-il dit.

Félix Pinel: poursuivre le travail entrepris par Pierre de Bellefeuille

Réagissant à la nouvelle du décès de Pierre de Bellefeuille, premier député du Parti québécois dans Deux-Montagnes (1976-1984), le candidat du Bloc québécois dans Rivière-des-Mille-Îles, Félix Pinel, s’est engagé à assumer l’héritage indépendantiste et républicain du défunt. Également, il a offert ses plus sincères condoléances et sa plus vive sympathie aux parents et aux proches du défunt. Aussi, il a mentionné qu’il entend bien poursuivre jusqu’au bout l’œuvre de Pierre de Bellefeuille, dès le 20 octobre prochain. «Avec sa détermination sans faille à réaliser l’indépendance de l’État du Québec et ses profondes convictions républicaines, Félix est très certainement la personne qu’il faut pour poursuivre le travail entrepris par Pierre de Bellefeuille», a déclaré Daniel Goyer, ancien attaché politique de M. de Bellefeuille, député du Parti québécois (2012-2014) et directeur de l’organisation de la campagne de Félix Pinel.

Érick Gauthier: des transferts aux provinces avantageux pour le Québec

Le candidat du Parti conservateur du Canada dans Rivière-des-Mille-Îles, Érick Gauthier, estime que le Québec profite grandement des transferts aux provinces et que cet appui à long terme aide à assurer que le Québec bénéficie des ressources dont il a besoin pour garantir la prestation de services publics essentiels comme les soins de santé, l’éducation postsecondaire et d’autres services. Pour appuyer ses dires, il a ainsi rappelé que le montant des transferts du gouvernement conservateur aux Québec a augmenté de 60 % depuis 2006 et que les transferts aux provinces en matière de santé sont les plus hauts de l’histoire canadienne. «Le Québec a bénéficié d’un soutien record par l’intermédiaire d’importants transferts fédéraux en 2014-2015, celui-ci totalisera plus de 19,6 milliards de dollars, une hausse de près de 7,6 milliards de dollars (ou de 54 %) par rapport au précédent gouvernement libéral», a indiqué le candidat. M. Gauthier a aussi profité des derniers jours pour indiquer qu’un gouvernement conservateur réélu augmenterait les ressources de lutte contre la fraude et imposerait des peines minimales aux fraudeurs, comme s’y est engagé le ministre des Finances, Joe Oliver. 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top