- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Bien dormir, de la naissance à l’adolescence

Trois techniques pour les parents

La première conférencière du programme 2009 des Belles Rencontres, Brigitte Langevin, a exposé les techniques d’intervention pour favoriser le sommeil de leur enfant avec sa présentation Bien dormir, de la naissance à l’adolescence.

Il faut d’abord éviter de répondre à un désir de son enfant et non à un besoin qui pourrait encourager le «syndrome de rappel». Un besoin doit répondre à une nécessité dans la vie de l’enfant (faim, chaleur, propreté, sécurité, etc.) tandis qu’un désir demande à être entendu, compris ou validé ce qui ne veut pas dire être satisfait. Par exemple, manger est un besoin, manger des frites un désir; dormir est un besoin, dormir avec ses parents un désir; jouer est un besoin, s’exciter trois heures au parc, un désir.

La routine avant le coucher est une bonne façon de minimiser le «syndrome de rappel» une fois au lit. Il faut fixer des limites, mettre une conséquence et éviter de donner trop d’attention à l’enfant à ce moment-là. En établissant un rituel d’une durée maximale de 20 minutes, le parent réduit la stimulation et permet à l’enfant de se détendre. Il faut éviter la télévision et les jeux vidéo, conseille la conférencière. Il ne faut pas chercher à tout bâcler en cinq minutes, souligne-t-elle.

Techniques d’intervention

Brigitte Langevin suggère trois techniques. La première s’appelle la déprogrammation. Elle vise à mettre son enfant au lit sans retourner le voir jusqu’au matin. La conférencière convient que c’est une méthode dure, mais très efficace (résultat en trois jours) et qui demande une volonté de fer.

La deuxième technique s’intitule la rééducation graduelle. Elle cherche à mettre l’enfant au lit et à retourner le voir à intervalles de plus en plus longs. Cette méthode «populaire» est efficace en quelques nuits, mais requiert du temps au début, admet-elle.

La tactique «baiser d’oiseau» constitue la troisième technique. On met l’enfant au lit et on promet de revenir l’embrasser dans une minute, s’il reste allongé. Cette méthode est rassurante pour le bébé «et vous!», souligne Mme Langevin. Elle est toutefois contraignante dans un premier temps, mais généralement efficace en une semaine.

La conférencière est auteure de huit livres portant sur le sommeil et les rêves, dont Comment aider mon enfant à dormir. Ce dernier présente différentes situations problématiques relatives au sommeil et des stratégies éprouvées permettant de les surmonter. Il offre les outils simples et efficaces. Le livre est offert sur Internet au www.brigittelangevin.com. Le livre comprend un coupon donnant droit à une consultation téléphonique gratuite avec l’auteure.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top