- PUBLICITÉ -
Baisse du taux de taxe à Saint-Eustache

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Baisse du taux de taxe à Saint-Eustache

Hausse moyenne de 19 % de la valeur des propriétés

Dans un contexte haussier de la valeur des propriétés, la Ville de Saint-Eustache a décidé de baisser son taux de taxe foncière.

C’est ce qui ressort de l’allocution du budget 2010 prononcé par le maire Pierre Charron, le lundi 14 décembre dernier. «Sur le plan de la taxation, nous avons tenu compte de l’entrée en vigueur d’un nouveau rôle triennal d’évaluation foncière. Basé sur les valeurs observées en juillet 2008, ce rôle révèle une hausse importante de la valeur des propriétés, qui témoigne de l’activité encore vigoureuse qui a animé le marché immobilier de 2005 à 2008», a-t-il précisé.

Selon le nouveau rôle d’évaluation, la hausse moyenne de la valeur des propriétés est de 19 % à Saint-Eustache. «Dans le but de minimiser l’impact de la hausse de valeur des propriétés sur le compte de taxes, j’ai le plaisir d’annoncer, cette année encore, une baisse du taux de la taxe résidentielle», a expliqué le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, qui a aussi annoncé une baisse du taux de taxe pour les immeubles commerciaux. Le taux de taxe sur les immeubles résidentiels passe de 0,86 $ à 0,83 $ du 100 $ d’évaluation. Le taux de taxe pour les immeubles commerciaux, qui passe de 2,21 $ à 2,18 $ du 100 $ d’évaluation.

Plus précisément, sur le plan résidentiel, les propriétés unifamiliales et les immeubles de moins de six logements ont subi une augmentation de 18,85 % en raison du nouveau rôle d’évaluation, et les condominiums résidentiels, de 14,59 %. C’est dans le secteur de propriétés résidentielles de six logements et plus que l’augmentation a été la plus marquée, toutes catégories confondues, avec une hausse de 22,08 %. La valeur des propriétés commerciales, de services et de loisirs a augmenté de 17,86 %, celle des propriétés industrielles, de 21,16 %, et celle des propriétés agricoles, de 10,25 %.

En fonction de ce nouveau rôle d’évaluation, établi par des évaluateurs indépendants, notamment en fonction des transactions immobilières qui ont eu lieu sur le territoire, le total des valeurs imposables des immeubles en sol eustachois s’établit à près de 3,6 milliards de dollars. Il s’agit d’une progression de 28,6 % par rapport au rôle triennal de 2007.
«Nous faisons face, depuis 2008, à des hausses importantes des coûts de certains services, dont ceux reliés à l’achat de produits chimiques pour les usines de traitement et d’assainissement des eaux, et surtout ceux en lien avec la disposition des déchets, ajoute le maire de Saint-Eustache. Cette hausse nous oblige, encore cette année, à effectuer certains ajustements au niveau de la taxe sur les déchets.» La Ville a donc décidé d’augmenter la taxe sur les déchets et de l’établir à 168 $, une augmentation de 23 $ par rapport à 2009. La taxe d’eau et d’aqueduc passera de 122 $ en 2009 à 137 $ en 2010. La taxe de service pour l’assainissement des eaux reste presque inchangée à 132 $ en 2010, c’est-à-dire 1 $ de plus qu’en 2009.

Le budget 2010 de la Ville de Saint-Eustache s’établit à 58 541 200 $. Au chapitre des revenus, la très grande majorité provient de la taxation, avec un peu plus de 47 millions de dollars. Au chapitre des dépenses, cinq secteurs arrivent presque à égalité: la Sécurité publique, le transport routier, le Service de la dette, l’hygiène du milieu, loisir et culture et de l’administration générale sont les plus importants.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top