- PUBLICITÉ -
Aucun gain pour l’Équipe Paule Fortier

(Photo Jean-Pierre Laferrière) - La candidate à la mairie Paule Fortier et les membres de son équipe affichaient malgré tout des sourires à l’issue de ce scrutin.

Aucun gain pour l’Équipe Paule Fortier

Élections municipales à Saint-Eustache

L’ambiance du local électoral de l’Équipe Paule Fortier, situé au coin de la 27e Avenue et du chemin de la Grande-Côte, ressemblait à celle d’un salon funéraire quand la candidate à la mairie Paule Fortier s’est adressée à ses supporteurs vers 22 h, dimanche soir.

Paule Fortier n’avait d’autre choix que de concéder la victoire à son adversaire, n’ayant pu réussir à faire mieux qu’une maigre récolte de 28 % des voix contre Pierre Charron, alors qu’aucun de ses candidats n’avait pu se frayer un chemin pour obtenir un siège au conseil municipal de la Ville de Saint-Eustache.
«Je suis déçue, mentionne-t-elle, mais fière du travail accompli. Je veux remercier mes candidates et candidats pour leur implication, leur dévouement et l’ensemble de leurs qualités humaines. Un gros merci également pour les bénévoles et aux membres de nos familles impliquées.»

Elle a ajouté: «Nous avons rencontré des citoyens qui nous ont accueillis chaleureusement. Nous connaissons encore mieux notre ville. Je trouve cependant que le taux de participation (42 %) des électeurs est trop faible.»

Paule Fortier a tenu à féliciter le maire et ses conseillers réélus, mais n’a pas digéré les attaques de l’Équipe Charron lors de la dernière semaine de la campagne. «On m’a accusée, indique-t-elle, d’avoir causé un déficit à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), de vouloir déménager le siège social de la CSSMI de Saint-Eustache à une autre ville, et d’être responsable du décrochage scolaire. Ce sont des faussetés. Je déplore ces attaques mesquines. Je n’ai pas eu la chance de répliquer dans les journaux. Je me demande s’ils ne sentaient pas la soupe chaude en fin de campagne. De notre côté, nous avons fait une campagne d’idées.»
«Je ne suis pas du tout amère. Je suis fière de ma campagne. Pour une ville de notre importance, il aurait été salutaire d’avoir une opposition. Nous allons demeurer attentifs aux gestes posés par leur administration. J’en ressors avec la tête haute. Je vais continuer mes nombreux engagements dans la communauté», a conclu Paule Fortier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top