- PUBLICITÉ -
Au tour de Robert Landry de se porter candidat à la mairie de Deux-Montagnes

(Photo Michel Chartrand) - Robert Landry, candidat à la mairie de Deux-Montagnes en vue des élections municipales du mois de novembre prochain.

Au tour de Robert Landry de se porter candidat à la mairie de Deux-Montagnes

Élections municipalesd

Installé à Deux-Montagnes depuis maintenant cinq ans, après avoir œuvré pendant presque 25 ans dans l’Ouest canadien dans le domaine de la finance et de la gestion immobilière résidentielle et commerciale, et surtout préoccupé par la situation financière de sa ville d’adoption, l’homme d’affaires Robert Landry a annoncé sa candidature à la mairie de Deux-Montagnes en prévision des élections municipales du mois de novembre prochain.

Déjà, à la mi-avril, l’ex-conseiller municipal, Daniel Boivin, a annoncé son intention de se porter candidat à la mairie deux-montagnaise et, en début de semaine, le maire sortant, Marc Lauzon, a donné le coup d’envoi à sa campagne électorale en vue d’obtenir un second mandat. Pour l’instant, ce sont donc trois candidats qui se disputeront le poste de maire de la Ville de Deux-Montagnes au cours des mois à venir.
Âgé de 50 ans, marié, père d’une fille âgée de 25 ans et futur grand-père, M. Landry, originaire de Trois-Rivière et issu d’une famille d’hôteliers, a fondé, lors de son séjour dans l’Ouest canadien, une demi-douzaine de compagnies qui existent toujours. Semi-retraité, il souhaite maintenant faire profiter ses concitoyens de son expérience acquise dans le domaine des affaires. Conscient qu’il n’est pas connu, le candidat à la mairie ne croit pas que cela le désavantagera. Au contraire, il estime qu’il saura, au cours des prochaines années, se démarquer de ses adversaires en raison justement de son expérience comme administrateur.
«La Ville de Deux-Montagnes a besoin d’un bon administrateur au cours des prochaines années, et j’en suis un. À l’instar des entreprises que j’ai dirigées et que je dirige encore aujourd’hui, je souhaite donner à Deux-Montagnes une impulsion de dynamisme et je veux contribuer à assainir notre administration municipale. En fait, j’estime que la Ville de Deux-Montagnes a besoin d’un nouveau souffle et c’est avec énergie, vision et détermination que je compte relever ce défi», a déclaré, lors d’un point de presse, le mardi 5 mai dernier, M. Landry qui sera entouré d’une équipe complète pour chacun des six postes de conseillers municipaux.

Pour l’heure, M. Landry s’est dit fortement préoccupé par la situation financière de sa ville et par plusieurs dossiers, dont ceux de la mise à jour de l’usine de purification d’eau potable, et grandement inquiet du manque de leadership et de vision du maire sortant. «Je dois avouer que j’ai un peu de difficulté à comprendre où se dirige le maire Lauzon. Je ne sens pas qu’il a une direction dans ses actions et surtout, je n’arrive pas à voir un fil conducteur dans les décisions du conseil municipal. L’improvisation semble au rendez-vous et j’estime qu’une ville comme Deux-Montagnes a justement besoin d’une administration avec un plan de match défini et réaliste», a mentionné le candidat à la mairie.

Au cours des prochaines semaines, M. Landry entend aller à la rencontre des citoyens de Deux-Montagnes afin de mieux se faire connaître et recueillir leurs préoccupations. Les commentaires colligés serviront, dit-il, à élaborer un programme électoral que M. Landry souhaite «branché sur la population et non pas truffé de vœux pieux qui ne verront jamais le jour». Les personnes intéressées à joindre M. Landry peuvent le faire en signalant le 514-702-2226.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top