- PUBLICITÉ -
Appui Laurentides: Pour aider les aidants naturels

Renée Laplace

Appui Laurentides: Pour aider les aidants naturels

Dans les Laurentides, les proches aidants d’aînés peuvent compter sur une ressource des plus fiables pour les assister dans leur mission philanthropique. Parce qu’accompagner un parent avec des besoins particuliers requiert énormément de temps, mais aussi du courage et de l’énergie, l’organisme l’Appui Laurentides a lancé une campagne de sensibilisation pour les proches aidants.

Sachant que la contribution de ces derniers représente le fondement même du maintien à domicile, l’organisme croit que les aidants doivent être informés des services qui ont été conçus pour eux.

«À une certaine époque, nous parlions des aidants naturels. Mais aux yeux de plusieurs, il n’y a rien de naturel, pour une personne, à consacrer un temps fou pour prodiguer des soins d’hygiène, assumer des tâches lourdes et prendre des responsabilités épuisantes afin d’aider ses parents. C’est pourquoi l’expression «proche aidant» est apparue. Toutefois, une grande partie de la population ne s’y reconnaît toujours pas. Ces personnes ne comprennent pas qu’on s’adresse à elles, et qu’il existe des services pour les aider à aider», a souligné Renée Laplace, directrice générale de l’Appui Laurentides.

Avec les budgets gouvernementaux de plus en plus limitatifs, force est de constater du côté de l’organisme que les proches aidants d’aînés deviendront de plus en plus nombreux au cours des prochaines années.

Ainsi, si la contribution envers son parent débute souvent par des actions simples telles que faire des courses ou encore remplir des papiers, la charge de responsabilités augmente rapidement dès que la santé se détériore.

Et avant qu’ils ne s’épuisent à la tâche, il est suggéré, en début de parcours, d’être soi‑même aidé pour ne pas sombrer.

Ligne Info‑aidant

Parmi les services proposés, notons la ligne d’écoute sans frais 1 855 852‑7784. Cette ligne téléphonique permet d’accompagner et soutenir les aidants dans leurs démarches, en plus de les aiguiller vers des ressources et services adéquats pour eux. Une démarche personnalisée, puisque chaque aidant a sa propre histoire.

Soulignons que la ligne téléphonique est un outil additionnel aux ressources déjà en place.

Des projets financés pour les proches aidants

Il existe plusieurs ressources et services pouvant venir en aide aux proches aidants d’aînés dans les Laurentides.

Voici quelques projets financés depuis 2011.

Maison Aloïs qui offre une journée de répit par semaine pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et autres maladies apparentées.

Coop Défi-autonomie qui propose un service de présence-surveillance aux aidants pour leur permettre un répit (entre 3,5 et 14 heures par semaine sur une base régulière).

4 Korners qui offre un groupe de soutien psychologique hebdomadaire, accompagné d’ateliers d’information répondant aux besoins exprimés par le groupe. Répit accessoire pour les aidés et trois sessions de 6 à 8 semaines d’ateliers pour les aidants.

Services d’entraide Le Relais qui offre des activités de cuisine collective et café afin de partager, discuter, et échanger dans un contexte informel sur la réalité vécue par les proches aidants. L’objectif de ces rencontres se veut une avenue pour sortir du quotidien, socialiser avec d’autres aidants vivant la même problématique, établir et cultiver un réseau social, définir et retrouver des moments de loisir.

Soulignons que c’est en 2009 que le gouvernement du Québec et la famille Chagnon ont appuyé la création d’un fonds dédié à venir en aide aux proches aidants. Un «Appui» a été créé dans chaque région du Québec afin d’assurer une amélioration et une constance des services.

Pour connaître tous les services: 1 855 852‑7784 ou encore [www.lappui.org].

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top