- PUBLICITÉ -
Annonce d’un contrat de 640 M$ pour Bell Helicopter Textron

Le premier ministre Stephen Harper et Denis Lebel, ministre d'État, font une visite guidée de l'hélicoptère Griffon, offerte par Barry Kohler, président de Bell Helicopter Textron Canada.

Annonce d’un contrat de 640 M$ pour Bell Helicopter Textron

Visite du premier ministre Harper à Mirabel

Le premier ministre Stephen Harper était présent à l’usine Bell Helicopter Textron Canada de Mirabel, le vendredi 14 janvier dernier, pour annoncer un important contrat de 640 millions de dollars pour la maintenance du parc d’hélicoptères CH-146 Griffon du Canada.

Le contrat, qui comprend des services de réparation et d’entretien, d’approvisionnement en pièces, de soutien et d’ingénierie, permettra de préserver environ 300 emplois dans le secteur aérospatial à l’usine de Mirabel et à Calgary, en Alberta.

Le premier ministre a déclaré: «Ce contrat représente des centaines d’emplois à temps plein de longue durée au Québec et en Alberta. C’est une excellente nouvelle pour les travailleurs de Bell Helicopter de Mirabel et de Calgary, et pour l’industrie aérospatiale dans ces régions. En même temps, il permet de fournir aux Forces canadiennes l’équipement dont elles ont besoin pour servir le Canada.»

Il s’agit d’un contrat de 640 M$ pour Bell Helicopter, échelonné sur la prochaine décennie. Les Griffons seront mis au rancart en 2021 pour alors faire place à la nouvelle génération d’hélicoptères de combat et de sauvetage. Cette nouvelle entente remplace les trois contrats existants passés avec Bell Helicopter concernant la fourniture d’un appui technique, des services de réparation, de révision, de soutien et d’approvisionnement pour le programme Griffon.

De plus, des contrats de sous-traitance seront octroyés en vue d’offrir du soutien dans certaines bases militaires, notamment celles de Valcartier (au Québec), de Petawawa et de Trenton (en Ontario), et de Gagetown (au Nouveau-Brunswick), ainsi qu’à diverses entreprises de l’Ouest canadien.

En service au Canada depuis 1995, le Griffon est utilisé au pays et à l’étranger dans le cadre d’opérations de recherche et de sauvetage, de surveillance et de reconnaissance, d’évacuation de victimes, et de lutte antidrogue. Cet hélicoptère a également joué un rôle clé dans de nombreuses opérations de secours nationales et internationales, notamment à la suite du séisme de janvier 2010 en Haïti, pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver et lors de la récente tempête de neige dans le sud de l’Ontario.

L’aéronef peut transporter jusqu’à 13 personnes (deux pilotes, un mécanicien de bord et dix passagers). Il a un poids total, à charge maximale, de près de 5,4 tonnes. Une partie de son poids est dû au blindage du plancher et des sièges de l’équipage. Malgré cela, le Griffon a une vitesse maximale de 260 kilomètres à l’heure.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top