- PUBLICITÉ -
À cinq jours du scrutin: Le chef Gilles Duceppe en visite à Sainte-Thérèse

Gilles Duceppe était de passage à Sainte-Thérèse accompagné des candidats de son parti

À cinq jours du scrutin: Le chef Gilles Duceppe en visite à Sainte-Thérèse

C’est à Sainte-Thérèse au local électoral du candidat de la circonscription de Thérèse-de-Blainville, Alain Marginean, que le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, est venu annoncer les six premiers gestes que son parti entend poser dès son retour à la Chambre des communes.

«Ça nous prend un Bloc fort dans un gouvernement minoritaire. Ainsi, nous allons faire des gains concrets pour le Québec», a t-il dit entouré des candidats de la région, soit Alain Marginean et ses collègues Simon Marcil, Mirabel, Félix Pinel, Rivière-des-Mille-Îles et quelques dizaines de sympathisants.

Pour ce qui et des six enjeux sur lesquels le Bloc se prononcera haut et fort, ce sont le rétablissement des transferts en santé; une caisse autonome d’assurance-emploi pour que ce programme redevienne une véritable assurance et qu’il soit impossible pour le gouvernement d’y piger; des prestations pour enfants non imposables, pour éviter que les parents ne se fassent reprendre les montants versés cet été; un plan d’infrastructures vertes, y compris pour l’assainissement des eaux usées; un projet de loi pour que les relations de l’État fédéral avec les citoyens se fassent à visage découvert, ce qui inclut le vote, l’assermentation, ainsi que les services publics; une offensive pour barrer la route aux projets de transport de pétrole Énergie Est et Belledune.

Basses-Laurentides

En ce qui concerne les enjeux dans les Basses-Laurentides, Gilles Duceppe avait précédemment pris le petit déjeuner avec les maires des municipalités environnantes. «Il a été, entre autres, question des infrastructures, de la mobilité des citoyens sur les routes, des boîtes postales et de l’assurance-emploi pour les travailleurs saisonniers.»

Alain Marginean

Pour sa part, Alain Marginean était très heureux d’accueillir son chef. «Au début de la campagne, j’avais des questions des citoyens sur la pertinence des actions du Bloc et maintenant que la campagne tire à sa fin, tout le monde reconnaît l’intelligence, l’excellence et la compétence de notre chef. Gilles Duceppe a relevé le débat politique.»

Le candidat bloquiste a rencontré de nombreux citoyens pendant la longue campagne électorale. «Le premier problème soulevé, c’est la question de la mobilité sur nos routes toujours encombrées. Ça relève de la compétence provinciale, mais nous avons les sous de la taxe d’accise prélevée par le gouvernement fédéral qui pourrait être un levier financier facilitateur.»

Quant à savoir s’il se voit le prochain député de Thérèse-de-Blainville, il répond: «Les derniers sondages indiquent que ce sera un gouvernement minoritaire conservateur ou libéral. Localement, les gens doivent se poser des questions sur la pertinence de réélire le candidat du NPD ou encore de choisir le représentant du Bloc. De toute façon, les deux seront dans l’opposition et je crois profondément que nos électeurs seraient mieux défendus par le Bloc.»

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top