- PUBLICITÉ -
7,4 M$ pour l’usine de production d’eau potable

Photo Michel Chartrand - Le maire Richard Lalonde et la ministre Michelle Courchesne ont annoncé des bonnes nouvelles pour les citoyens d’Oka.

7,4 M$ pour l’usine de production d’eau potable

À Oka

Un montant de 7,4 millions de dollars sera investi pour la mise en conformité de l’usine de production d’eau potable et la mise aux normes de l’approvisionnement en eau potable pour la Municipalité d’Oka.

Ce qui signifie que l’usine de filtration construite en 1958 sera nettement améliorée et qu’elle produira une eau potable de qualité à l’ensemble des citoyens du village et de la paroisse. Les deux puits artésiens situés dans le Parc national d’Oka qui desservent le secteur de la paroisse et les usagers du parc seront donc fermés, car ils sont devenus désuets.

C’est le maire Richard Lalonde qui en a fait l’annonce à la mairie d’Oka, en compagnie de la présidente du Conseil du trésor, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et ministre responsable de la région des Laurentides, Michelle Courchesne.

«Nos démarches, a déclaré le maire Lalonde, quant à la mise aux normes et à l’agrandissement de l’usine de production d’eau potable ont réellement pris forme en avril 2010. L’étude préliminaire visait d’abord à déterminer tant la capacité de production future que les coûts d’exploitation sur les 20 prochaines années.»

L’élu okois a ajouté: «Cette mise aux normes ainsi que l’augmentation de la capacité de production permettront la production d’une eau de qualité supérieure pour les citoyens desservis, et ce, dans le respect du Règlement sur la qualité de l’eau potable.»

Pour faire cette annonce, la Municipalité d’Oka a pu bénéficier d’aides financières importantes de la part des paliers de gouvernement fédéral et provincial. D’abord, une somme conjointe de 2 300 000 $ dans le cadre du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada-Québec pour la mise en conformité de l’usine de production d’eau potable.

«En appuyant la mise à niveau de l’usine d’eau à Oka, nous nous assurons que la population jouira d’une grande qualité de vie. Le gouvernement du Canada s’est donné pour objectif de doter chaque collectivité d’installations modernes, lesquelles sont indispensables à la santé et à la sécurité des citoyens», a exprimé par voie de communiqué le ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, Denis Lebel.

Une autre aide financière de 1 400 000 $ provient du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) pour la mise aux normes de l’approvisionnement en eau potable. La ministre Courchesne en a fait l’annonce au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, Laurent Lessard.

«Je me réjouis de la mise en œuvre de ces importants travaux d’infrastructures à Oka, qui permettront d’offrir aux citoyens des services répondant à leurs besoins. L’approvisionnement de l’eau potable, c’est un service essentiel», a déclaré la ministre Michelle Courchesne.

L’autre portion de 3 700 000 $ sera assumée par la Municipalité d’Oka. Les travaux débuteront en 2012 et seront échelonnés sur 18 mois pour prendre fin en 2014.

Le maire Lalonde s’est dit heureux des efforts du conseil pour aller chercher des subventions. «Les travaux annoncés aujourd’hui sont une nécessité. Nous avons bénéficié également de subventions pour d’autres travaux faits à la station de pompage Olier ainsi que pour le chemisage des tuyaux dans nos rues sans alourdir le fardeau fiscal des citoyens.»

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top