Les Patriotes atteignent le carré d’as

Stéphane
Stéphane Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour la 5e année consécutive

Même s’ils n’ont toujours pas remporté de championnat des séries éliminatoires, il reste néanmoins que depuis 5 ans, l’équipe des Patriotes de Saint-Eustache, saison après saison, et malgré le départ de vétérans de 22 ans, trouve le moyen de se retrouver parmi les meilleures formations de la Ligue de baseball junior AA de la Rive-Sud/Montréal.

Photo Pierre Latour - Tout comme la plupart de ses autres coéquipiers, Sébastien Monette connaît d’excellentes séries jusqu’à maintenant.

Détenteurs du 4e échelon au classement général durant le calendrier régulier, c’est d’ailleurs avec beaucoup de panache que les porte-couleurs eustachois viennent d’obtenir leur place en demi-finales, et ce, pour une 5e année d’affilée.

En effet, dans le premier match de deux contre les Braves de Saint-Constant, agissant comme visiteurs, les Patriotes ont bataillé ferme avant de plier l’échine au compte de 2-1. Il faut dire que les lanceurs partants en présence, soit Youri Beauregard, pour les Braves, et Alexandre Chalut, pour les Patriotes, se sont livré un duel de grand cru. À noter que tous les points de la rencontre ont été marqués en 1re manche. Pendant que Beauregard, en 5 manches de travail, n’a concédé aucun point mérité, sur 3 coups sûrs, de son côté, Chalut n’a alloué que 2 points, sur 3 coups sûrs et 2 buts sur balles.

Au chapitre de l’exécution, les Braves ont mieux paru, ce qui a finalement pesé lourd dans la balance.

Un match sans point ni coup sûr pour Simon Lamontagne

Loin d’être découragés à la suite de ce revers, les joueurs des Patriotes accueillaient, dimanche dernier, les Olympiques de Drummondville. Les Patriotes n’ont pas tardé à tonner face à leurs adversaires. Après avoir croisé le marbre à trois reprises en 1re manche, les receveurs ont ajouté 7 points lors des trois manches suivantes.

Pendant ce temps, pour une 2e partie de suite, complètement muselés au bâton, les Olympiques ont vu l’artilleur adverse, signer un match sans point ni coup sûr. Dans un affrontement écourté à 5 manches en raison d’un écart de 10 points, Simon Lamontagne n’a donné rien d’autre que deux buts sur balles.

Au tour de Bruno-Pierre Marcil d’exceller

Mardi soir dernier, au parc Clair-Matin, les Patriotes pouvaient pratiquement s’assurer une place en demi-finales, en défaisant les Braves de Saint-Constant. Pour cette confrontation fort importante, Charles St-Laurent a décidé de miser sur Bruno Pierre-Marcil. Celui-ci ne l’a pas déçu, en réussissant une prestation magistrale. De sorte que les Patriotes l’ont finalement emporté 1-0. Après que Jean-Martin Plasse ait fait avancer François-Olivier Quevillon à l’aide d’un amorti-sacrifice, Marc-Antoine Bissonnette a fait produire le seul point de la rencontre en fin de 3e, à la suite d’un ballon-sacrifice. Avare de coups sûrs à ses dépens, Marcil a aussi été aidé par ses coéquipiers en défensive. Poursuivant son brio défensif depuis le début de la saison 2012, en tant que joueur de 3e but, Laurence Décary a encore retenu l’attention.

À noter que dans la défaite, le lanceur Guillaume Leblanc n’a pas eu non plus grande chose à se reprocher.

En se qualifiant donc pour les demi-finales par la grande porte, vous pouvez parier que même s’ils retrouvent en demi-finales les joueurs du ProGym de Sherbrooke, champions de la saison régulière, les Patriotes ont toutes les raisons en ce moment, d’être gonflés à bloc.

 

 

Organisations: Olympiques de Drummondville

Lieux géographiques: Parc Clair-Matin

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires