VENT D’EST - 2 mai 2012

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une année bien remplie pour les jeunes

La Maison des jeunes (MDJ) de Blainville a tenu, le 4 avril dernier, son assemblée générale annuelle (AGA), lui permettant de faire un bilan des objectifs atteints cette année et de ceux à venir. «Nous avons organisé des jeux télé préventifs ressemblant à Atomes crochus ou Star Activités, pour parler de ce que nous avons fait cette année. Des entrevues et des publicités ont aussi été faites par les jeunes. Nous avons même présenté une chanson-thème pour remercier les gens d’être là», s’est exprimée Moïra Duguay, directrice de la MDJ. «Ç’a été une super belle année; nous avons eu 150 sortes d’activités», a-t-elle ajouté. Allant de l’atelier de prévention ou informatif à ceux interactifs et ludiques, avec des thèmes comme Débats-Textos, la boîte à intimidation ou le quiz sur les boissons énergisantes, la MDJ a également tenu des soirées de discussion sur la sexualité, les rencontres sur Internet ou les drogues. Ce sont 1 150 interventions individuelles et 69 en groupe qui ont été réalisées auprès des jeunes, en 2011, pour un total 2 138 interventions, toutes clientèles confondues (adolescents, jeunes adultes et parents). Plusieurs objectifs ont été atteints, dont celui d’augmenter l’implication des jeunes dans la MDJ, par leur présence dans les différentes activités, comme la remorque hantée d’Halloween ou le projet cyber-intimidation, et dans les comités, comme celui appelé Comité Activités Jeunesse (CAJ).

Ouverture en septembre de la garderie Les Petits Matelots

Quelque 80 familles de Sainte-Anne-des-Plaines passeront un été détendu en sachant qu’à la rentrée de septembre, leurs enfants âgés d’un mois à cinq ans pourront retrouver leurs amis à la toute nouvelle garderie Les Petits Matelots. Et ce, parce que les Constructions R. Deslauriers est d’ores et déjà en chantier pour construire la garderie de Maxime Gervais et Julie Charland qui bénéficiera aussi d’une cour extérieure de plus de 2 900 pieds carrés avec aménagements. Des 80 places offertes, on compte une dizaine de places poupons, et les propriétaires offrent le programme «Accueillir la petite enfance» du ministère de la Famille et des Aînés, ainsi que le programme «Jouer c’est magique», à la garderie prématernelle. «Nous nous appuyons sur une démarche d’ouverture et d’échange entre les parents et les membres du personnel», de témoigner le couple d’entrepreneurs Maxime Gervais et Julie Charland. Des ateliers d’enrichissement seront aussi offerts au 52, boulevard Sainte-Anne, avec la physio-poupon, le yoga, des cours de danse, l’initiation à l’anglais et la gymnastique.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires