Une dégustation de vins et fromages pour construire une maison

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Au profit d’Habitat pour l’humanité

Pour la cinquième année, Habitat pour l’humanité de la région de Deux-Montagnes organise une dégustation de vins et fromages qui se tiendra le 8 avril prochain au Centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Placée sous la présidence d’honneur du restaurateur Simon Farsa, cette activité se fera au profit de l’organisme en prévision de la construction d’une maison en 2011 pour une famille défavorisée de la MRC de Deux-Montagnes.

(Photo Yves Déry) - André Roy, des journaux L’ÉVEIL et LA CONCORDE, Daniel Denis, d’Habitat pour l’humanité, Simon Farsa, président d’honneur de l’évènement, Denis Pilon, président d’Habitat pour l’humanité, et Julien Vallet, d’Agropur.

Habitat pour l’humanité est dans la région depuis 2007 et a pour mission de permettre à des familles travaillantes à faible revenu d’avoir accès à une hypothèque sans mise de fonds et d’obtenir un logement sain, convenable et abordable, que ce soit par la construction d’une demeure solide entre 900 et 1 300 pi² ou par la rénovation d’une maison, et ce, en partenariat avec les organisations commerciales et communautaires de la région.

Évangeline Frigault, bénévole et fondatrice de la section de Deux-Montagnes, explique que l’objectif est de donner un coup de main aux familles et qu’il ne s’agit pas de charité. D’ailleurs, des paiements mensuels qui varient entre 25 % et 30 % de l’avis de cotisation sont assurés par la famille propriétaire. La sélection de la famille se fait par un comité, basé sur des critères comme le revenu familial, la capacité à rembourser l’hypothèque, le besoin d’un logement plus adéquat et la motivation à devenir partenaire du projet.

En effet, Habitat pour l’humanité demande à la famille de s’impliquer avec les nombreux bénévoles qui participent à la construction de la maison. «On demande un minimum de 500 heures de "transpiraction"», souligne Évangeline Frigault. Les experts sur place guident la famille et les bénévoles sur les tâches qu’ils ont à effectuer. De la formation sur le budget ou sur l’entretien de la maison est également offerte à la famille une fois installée. «Un suivi qui dure aussi longtemps que le besoin se fait sentir», précise Mme Frigault.

Une maison a déjà été construite en 2009. Une famille a donc pu vivre l’expérience. Anne Claude Geoffrion, au comité de sélection des familles, raconte qu’ils étaient très émus et que le projet leur a permis de s’affirmer et de prendre confiance: «Une confiance qui se répercutera certainement sur leurs quatre enfants», déclare Mme Geoffrion avec le sourire aux lèvres.

L’organisme espère pouvoir démarrer la construction de la deuxième maison pour l’automne 2011. Daniel Denis, vice-président d’Habitat pour l’humanité, a expliqué, en conférence de presse, que pour entreprendre un projet de maison, un montant de 150 000 $ doit être amassé. «Habitat pour l’humanité ne fait pas de profits, on finance les montants pour les familles et ils sont réinvestis pour les autres projets à venir», souligne M. Denis.

La Dégustation de vins et fromages fait partie des activités de financement pour atteindre cet objectif. L’évènement débutera à 17 h au Centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac au 99, rue de la Mairie. Les billets sont au coût de 50 $. Pour s’en procurer ou en savoir davantage sur Habitat pour l’humanité: 514-842-7007 ou [www.habitatrdm.org].

 

 

 

Organisations: Centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Agropur

Lieux géographiques: Deux-Montagnes, Rue de la Mairie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires